AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 knock ! knock ! who's there ? me, I have cookies !


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 20/04/2013
Messages : 414
Avatar : Bae Su Ji (Suzy ; Miss A)
Pseudo : Artémis

Emploi : étudiante en commerce et gestion & gosse de riche


MessageSujet: knock ! knock ! who's there ? me, I have cookies !   Mer 24 Avr - 0:01

Min Ki & Hana
knock ! knock ! who's there ? me, I have cookies ! and ... coffee, and strawberries, and chocolate, and ice cream, and cookies ... you repeat yourself. oh ? sorry ! you want some cookies ? --------------------- ♘ .ReedNight


15h37. Hana s'ennuyait. Non, pire. Elle se désespérait et se morfondait sur le canapé, coulant mollement vers une chute inévitable de trente centimètres jusqu'au sol. Elle se pensait mourir à petit feu de ne rien faire. Elle aurait prié pour qu'on l'achève tout de suite pour ne plus souffrir des secondes qui passaient à une lenteur éprouvante et désobligeante. Mais qui avait bien pu avoir cette stupide idée de "tic tac" ? Ce bruit insupportable que faisait l'horloge de la cuisine allait la rendre folle. C'était encore pire que lorsqu'elle était en cours et qu'elle attendait la fin de l'heure avec impatience. Pire encore d'attendre la fin de la minuterie du micro-ondes pour pouvoir manger. Oui. Son attente était la pire de toutes, parce qu'elle n'attendait rien ... Absolument rien. Le vide universel et absolu. Rien. Le néant. Le désespoir ... Hana poussa un long soupir mêlé à un gémissement semblable à une plainte d'enfant. Elle lança un regard vers Anakin. Même lui l'avait abandonnée en se rendant au pays des songes. Le traître ... Comme quoi, même ce qui est censé être le meilleur ami de l'Homme peut vous poignarder dans le dos à tout moment !

Se relevant d'un seul coup, Hana se donna une claque mentale. Il fallait qu'elle réagisse bon sang ! Qu'elle se bouge ! Qu'elle fasse quelque chose ou elle allait finir par faire une crise nerveuse et péter un câble dans le loft, ce qui n'allait certainement pas plaire à Haneul ... Ah, sa chère colocataire. Elle aussi l'avait abandonnée, mais pour une bonne raison au moins. La blonde était à l'université pour toute la journée et la soirée également, devant préparer ses examens et réviser avec des amis. Quant à ses amis, ceux-ci avaient également cours pendant la journée, et en plus de ça, ils avaient tous refusé le paintball qu'elle leur avait proposé, les vils. Du coup, Hana allait devoir passer la journée et la soirée seule. Se relevant avec peine du sol sur lequel elle avait fini étalée, la jeune femme soupira une nouvelle fois regardant par la fenêtre d'un air déprimé. Il pleuvait. Et si Hana avait bien horreur d'une chose, c'était la pluie. Cette abomination de la nature avait le don de pourrir l'existence des sportifs comme Hana. Elle qui se serait fait une joie d'aller courir, la voilà réduite à le faire ... Autour de la table de la cuisine. Plutôt tentant mais vraiment ennuyant au bout de cinq minutes.

Avançant lentement vers la fenêtre, elle vint finalement coller son front sur la vitre glacée. « Quel temps de chien j'vous jure ! » A ces mots, le border collie se leva d'un seul coup, vexé par les propos de sa patronne. Celle-ci s'excusa en lui faisant une caresse pour qu'il se rendorme, ce qu'il ne tarda pas à faire. Retournant vers la fenêtre, elle foudroya les nuages gris du regard, et les maudit à voix haute. « Vous voyez pas que vous me pourrissez la vie ? Vous avez pas autre chose à faire nan ? Allez donc pleurer sur votre sort ailleurs ! Là où les gens seront contents, là où y a pas d'eau tiens, là au moins vous seriez utiles ! » Bien entendu, cela ne contribua qu'à la calmer un tant soit peu. Avec un temps pareil, elle serait allée se coucher. Mais voilà, elle n'était même pas fatiguée, et ça n'aurait fait qu'empirer le tout. Et puis, on était jeudi, et elle, c'est le dimanche qu'elle fait la marmotte, un autre jour c'est tout bonnement impensable pour elle. Non, elle ne pouvait pas aller se coucher, mais quoi dans ce cas ?

S'en allant dans la cuisine, Hana se jeta sur sa dernière option : la nourriture. Ouvrant placards et réfrigérateur, elle entassa sur la table de cuisine de quoi passer ses nerfs et son impatience. Cookies au chocolat et au caramel, fraises et crème fouettée qui va avec, cafés frappés, diverses tablettes de chocolats et glaces à n'en plus pouvoir, Hana vidait les stocks. Tant pis si Haneul râle en rentrant, la rousse irait faire les courses le lendemain. Ouvrant une boîte de cookies prise au hasard dans le tas, Hana en engloutit un d'un seul coup, son air renfrogné se transformant peu à peu en un léger sourire. Bon sang c'que c'est bon de manger ! Passant un cap, Hana se mit même à rire doucement, comme ça, sans aucune raison. On la prendrait presque pour une folle en la voyant agir de la sorte. Se baladant autour de son butin avec cookies en main, la jeune native américaine sentait qu'il manquait quelque chose. Agitant ses neurones en même temps qu'elle faisait le tour de la table tel un détective à l'affut d'un indice, elle réalisa soudainement, claquant des doigts. MAIS BIEN SÛR ! Quelqu'un ! Il fallait qu'elle trouve quelqu'un ! Après tout elle n'allait pas manger tout ça toute seule pas vrai ? Pas qu'elle en aurait été incapable, fou serait celui qui affirmerait le contraire. Disons plutôt que c'est toujours plus amusant de partager de la nourriture avec une autre personne, vous ne pensez pas ? Pour Hana c'est un principe. Manger seule, c'est trop triste. Elle se mit donc en quête d'une âme affamée - ou non - pour se régaler avec elle.

Et elle ne chercha pas longtemps, un nom lui venant automatiquement en tête. Min Ki. C'était un de leurs voisins du dessus. Il l'avait déjà aidée plusieurs fois niveau ordinateur et compagnie, étant donné qu'elle est maudite par la technologie, fallait bien qu'un bon samaritain se dévoue, non ? Et puis elle l'aimait bien, il était sympa malgré ses airs détachés par moments. Elle allait souvent lui tenir compagnie, se demandant tout le temps comment il faisait pour rester seul comme ça. Elle qui a toujours été entourée, se retrouver seule en est devenu presque insupportable pour elle - comme on l'a bien remarqué tout à l'heure, n'est-ce pas ? Enfin bref. Hana avait décidé d'aller le voir, et comme à son habitude, elle ne viendrait pas les mains vides ! Embarquant la totalité de ce qui se trouvait sur la table et se dirigeant vers la porte. Elle s'arrêta un instant devant le miroir, vérifiant qu'elle était quand même présentable. S'observant quelques secondes, elle finit par se dire qu'elle était très bien comme ça, que de toute façon ça ne servait à rien de se prendre la tête non plus.

Sortie du loft, elle monta les escaliers et se dirigea vers l'appartement de Min Ki. Faisant une crise cardiaque à chaque cookie ou fraise qui menaçait de s'enfuir de ses bras, elle mit au moins cinq bonnes minutes à arriver devant la porte de son cher voisin. Restant plantée là comme une cruche, elle se demanda finalement s’il allait être là. Est-ce que lui aussi était en cours ? De toute façon il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir. Et elle bugga une fois de plus : elle réalisa qu'elle était incapable d'appuyer sur la sonnette ou de toquer. Ne réfléchissant pas plus que ça, elle se mit à parler un peu fort pour qu'il l'entende de l'intérieur. « Min Ki ? MIN KI ! C'EST MOI, HANA, OUVRE ! MIN KIIIII ! ALLER OUVRE J'AI DES COOKIES ! ♥ » Et elle continua comme ça jusqu'à ce qu'il ouvre finalement la porte. Elle lui fit un grand sourire, il était bien là. « Bonjour ! Tu vas bien ? J'peux squatter ? J'm'ennuie et j'ai pleins de cookies qui n'attendent que d'être mangés ! T'as rien à faire hein ? Alleeeeer, dis ouiii ! Steuplaiiiiiiis ♥ » Elle lui fit même ses grands yeux. De toute façon, il ne pourrait pas résister. Soit parce qu'il le voulait bien, soit parce que l'intuition de la jeune femme allait jouer en sa faveur ...



Dernière édition par Kim Hana le Mar 9 Juil - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 21/04/2013
Messages : 57
Avatar : yong jun hyung. (beast)
Pseudo : couture.


MessageSujet: Re: knock ! knock ! who's there ? me, I have cookies !   Mer 24 Avr - 2:58



oh please, i want sleep more.

Complètement étalé sur son lit, son jean à peine retiré, ronflant comme une pseudo bête. Il avait encore passé sa nuit à réviser, et s'était couché aux environs de neuve heures. Il avait révisé puis lu, puis il avait finalement regardé la télévision, pour se retrouvé endormi pendant qu'il s'apprêtait à prendre un douche. La fatigue l'avait emporté, il avait beau se battre, ses yeux s'étaient fermés et il avait rejoint Morphée. Pourtant, ça ne l'avait pas dérangé. Loin de là. Il était midi. Il dormait toujours, mais un bruit dérangeant traînait dans la pièce. C'était son réveil. Enfin, son téléphone. Il grogna, fronçant les sourcils et son nez, se levant doucement. Il passa sa main sur sa nuque, à genoux sur son lit, cherchant son portable des yeux. Il soupira. Il devrait vraiment penser à ranger son appartement, ça devenait pire qu'une ferme remplie de cochons et de boue. Il se laissa finalement tomber sur le dos, toujours épuisé. Il devrait dormir, encore, mais son téléphone ne semblait pas du même avis. Il continuait de bipper, de sonner, de lui dire « hey flemmard, tu t'lèves ? » . Il serrait ses poings. Il ne devait pas casser son téléphone, mais l'envie était tellement prenante. Il se leva d'un coup, et se jeta sur son bureau, dégagea des feuilles, des livres, des sodas, les faisant tomber à terre, avant de trouver la cause de son réveil. Et c'est avec rage et envies de meurtre sur un smartphone qu'il le prit, éteignit son réveil et le jeta sur son lit.

Il soupira à nouveau, passant sa main dans ses cheveux, les yeux toujours à moitié fermés. Il frotta ses derniers, bailla et se laissa tomber au sol, lâchant un juron. Il se donna des claques mentales, avant de fixer un point x de son coin chambre. Il était réveillé, alors autant prendre une douche, manger et se recoucher. Quoique, manger était une option. Il aurait faim en se réveillant, de toutes façons. Il fixa son jean qui s'était finalement fait la malle, tombant à ses mollets. Il avait perdu du poids ? A rien foutre ? Ou il avait juste trop bougé pour son pantalon ? Il soupira, remontant ce dernier, l'attachant rapidement. Il saisit quelques habits, un jean noir et un pull gris, une paire de chaussette et un boxer. Il passa à nouveau sa main sur sa nuque, avant de se diriger péniblement vers la salle de bain. Une fois à l'intérieur, il retira son pull noir, son jean. Il avait souvent les mêmes habits. Il devrait peut-être en racheter, un de ces quatre. Il rentra rapidement dans le bain qu'il fit couler une fois dedans. Il soupira de bien être. Il pouvait bien y passer une bonne heure.

Et pourtant, le bain devait l'avoir lassé, car l'heure n'était pas passée. Juste vingt minutes. Il sortit du bain, se sécha rapidement, enfila ses quelques habits, et vida la baignoire. Il posa une serviette sur sa tête, frottant toujours péniblement, soupirant, gonflant ses joues. Son lit lui manquait tellement. Mais il devrait ranger, plutôt. Ranger pour pouvoir dormir tranquillement. Il se donna deux petits coups sur les joues, histoire de se réveiller un peu plus. Il sortit de la salle de bain, et prit une grande inspiration : ménage. Il remonta les manches de son pull, et ramassa rapidement ce qui traînait au sol. Livres, feuilles, sodas, chaussettes, stylos ... il avait tellement délaissé la propreté de son appartement qu'il se surprit lui-même. Il mit ce qui devait aller à la poubelle, à la poubelle, et ce qui devait être ranger, dans les compartiments de son bureau.

Il y avait passé deux bonnes heures. Il était seize heure, à tout casser. Il soupira de soulagement et de satisfaction, descendit les manches de son pull et s'étira. Son appartement sentait le propre, était propre et bien rangé. C'était si agréable. Il avait même prit la peine de refaire son lit, histoire de pouvoir pieuter tranquillement et confortablement. Il sourit en fixant son lit, lui lâchant un mot d'amour. Il aimait réellement son lit. Il se dirigea doucement vers lui, avant d'entendre une voix plus que familière crier à sa porte. Il soupira. Elle criait si fort. Il voulait dormir. Dormir. Dormir. Dormir. Il n'avait que ce mot en tête. Elle avait des cookies, et ? Il grogna, avant de se diriger mollement vers sa portes, l'ouvrant pour tomber nez à nez avec Hana.

Cette nana, il l'avait aidé pour un problème d'informatique. En bon gentil garçon, sans doute. Il l'aimait bien, mais là, ce n'était pas le moment. Il voulait réellement dormir. Il bâilla, se collant au mur pour laisser la jeune fille passer. Elle fit tout un monologue pour lui demander de rester avec elle. Il fit l'effort d'ouvrir ses yeux, lui indiquant du doigt son lit. Il prit la nourriture qu'elle avait apporté et les posa sur son bureau, affreusement bien rangé. Il soupira à nouveau, avant de la fixer. Il ne voulait pas être méchant avec elle, mais il était fatigué. Trop fatigué. « Hana, j'ai besoin d'un minimum de dix heures de sommeil. » , il soupira, « Je suis fatigué. » . Il lui lança un regard qui se voulu peiné, mais il devait plutôt ressemblait à un zombie. Il saisit un des cookies et le croqua, avant de s'asseoir sur son siège de bureau. « Je ne crois pas que ma compagnie te sois utile. » . Il goba le biscuit. Bon. Il avait faim. Il avait des cookies. Il en prit un autre, le mangeant aussi rapidement. Il se leva, en tendant un à Hana. « Ils sont bons. Tu veux boire quelque chose ? Je n'ai que du soda. » il réfléchit un instant, « Ou l'eau du robinet, si tu veux. » . Il partit chercher une canette pour lui, et se rassit. Si elle voulait quelque chose, elle irait le chercher. Tant pis. Il frotta péniblement ses yeux, et avala rapidement le soda.

Il s'étira à nouveau, tira sur ses manches pour couvrir ses mains. Il faisait froid. Son lit lui manquait. Affreusement. « Tu crois réellement que je suis de bonne compagnie ? » .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 20/04/2013
Messages : 414
Avatar : Bae Su Ji (Suzy ; Miss A)
Pseudo : Artémis

Emploi : étudiante en commerce et gestion & gosse de riche


MessageSujet: Re: knock ! knock ! who's there ? me, I have cookies !   Jeu 25 Avr - 16:04

Woah ... C'était quoi cette tête affreuse ? On aurait dit un revenant qui sortait tout juste de sa tombe. Il ferait presque peur comme ça ! « Et moi j'ai besoin d'être avec quelqu'un sinon je vais me pendre avec une chaîne de chaussettes ! » Et le pire, c'est qu'elle était sérieuse en disant ça. Même si il dormait, elle s'en fichait au fond, elle avait juste besoin d'une présence. Comme quoi, certaines choses tiennent vraiment du psychologique. Entrant dans l'appartement, Hana retira vite fait ses chaussures et s'installa en tailleur par terre, s'adossant au lit juste derrière elle. Fatigué hein ? Elle le regarda d'un air réprobateur. « Yah ! Tu sais que la nuit c'est fait pour dormir ? » Elle se remit à sourire rapidement, prenant le cookie qu'il lui tendait et commençant à le grignoter. Elle sourit de plus belle et lui ébouriffa légèrement les cheveux. « Mais si voyons ! Ta compagnie m'est très utile très cher ! » Hana lui tira la langue. Elle remarqua alors que les lieux étaient plutôt bien rangés, mieux que le loft en tout cas ... Hana ? Bordélique ? Juste un peu ! Il lui proposa à boire mais pour le moment, ça allait. « Ça va, merci. T'inquiet' j'me servirais ! »

Elle l'observa un instant, un léger sourire en coin étirant ses lèvres. C'était clair qu'il avait l'air crevé le pauvre. Se levant un instant, elle chopa un pot de glace et s'en alla piquer une cuiller dans un tiroir. Ouvrant le couvercle, elle se rassit et attaquant la crème glacée de quelques coups de cuiller. Vanille et caramel au beurre salé, mon dieu ce que c'était bon ! Hana lança finalement un regard vers Min Ki. « Mais qu'est-ce que t'as bien pu faire cette nuit pour être autant fatigué, hein ? » Elle l'écouta s'expliquer tout en mangeant sa glace. Ce qu'elle pouvait manger vite ! A peine cinq minutes et elle en était déjà à la moitié ! Quelle morfale ... Observant toujours Min Ki, elle avait l'impression qu'il allait d'endormir sur sa chaise. Rien que cette idée la fit légèrement rire. Tapotant le lit d'une main, elle se dit qu'il fallait qu'il se repose quand même un peu, le pauvre. « Vas-y couche-toi ! Sinon tu vas t'étaler de sommeil sur le sol ! T'inquiète pas pour moi, même si tu t'endors je continuerais à te faire la conversation ! T'sais, les gens sont bavards en dormant, même quand ils ronflent ! » Elle se moquait un peu, mais avait déjà vécu la situation et elle avait énormément ri ! Puis au moins, il serait en forme en se réveillant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 21/04/2013
Messages : 57
Avatar : yong jun hyung. (beast)
Pseudo : couture.


MessageSujet: Re: knock ! knock ! who's there ? me, I have cookies !   Jeu 25 Avr - 19:30

Et ça promettait de parler beaucoup. Elle était bavarde, Hana. Il le savait. Il savait qu'il ne pourrait pas dormir si elle était là. Dans tous les cas, il n'aurait peut-être pas trouvé le sommeil. Peut-être aurait-il trop stressé face aux examens qui l'attendraient la lendemain. Il soupira quand celle-ci se mit à parler rapidement. Il hocha simplement la tête. Ce serait dommage si elle se pendait, elle faisait de bons biscuits et au fond : elle l'intriguait. Il aimait bien sa compagnie, elle était gentille et mignonne. Mais trop bavarde pour ce muet. Quoique, vu qu'elle faisait parti du cercle très fermé de ses amis, elle avait le grand honneur de l'entendre parler normalement. Il soupira aussi à sa deuxième réplique. Oui, la nuit, c'était clairement fait pour dormir. Sauf pour lui. Il n'aurait jamais du réviser, il péterait la forme, sinon. « Je sais. » . Ses lèvres se transformèrent en un sourire mi-gêné mi-satisfait quand elle affirmait que sa compagnie lui était très utile. C'était clair, il aimait bien qu'on lui dise ça. Pas égocentrique, non, mais bon. Il aimait juste bien. Et ça ne le gênait pas que la jeune fille lui touche les cheveux. Au fond, elle ne ressemblait pas à un croûteux qui allait lui sautait dessus. Et il n'était pas assez en forme pour hurler.

Il la fixait alors qu'elle partait dans sa petite cuisine. Elle se permettait tout. Enfin, il ne lui interdisait rien. Loin de là, en fait, ça l'amusait. Son comportement l'amusait énormément, même. Toujours contente et sans gêne, il l'enviait presque ? Il la fixait manger la glace. Elle ne comptait manger aucuns de ses fraises et cookies ? Il soupira, s'attaquant de nouveau au plat que la jeune fille lui avait amené. Il allait manger ça tout seul. Il fallait qu'il y aille doucement, sinon, c'était parti pour rencontrer une indigestion. Il sursauta presque quand elle lui adressa de nouveau la parole. Il était tellement prit dans ses pensées qu'il en avait oublié la présence de Hana qui mangeait. « J'ai révisé toute la nuit, je n'ai pas vu le temps passé, mh. Du coup, j'ai dormis à neuve heures, jusqu'à midi. Mon réveil m'a réveillé -c'est un peu son but-, et j'ai rangé mon appartement. Je suis crevé. » . Il soupira à nouveau. Plus que crevé, même. Il donnerait son rein contre son lit. Et pas que. Ses yeux, ses mains, ses jambes ... tout. Il voulait juste dormir. Dormir dormir et encore dormir. Cependant, il savait qu'il ne pouvait réellement pas l'envoyer voir ailleurs. Il commença à nouveau à divaguer, rejoignant presque les bras de Morphée quand se voisine tapota son lit, le faisant clairement sursauté et même poussé un petit hoquet de surprise. Il la fixa avec de gros yeux, avant de regarder son lit. Il soupira à nouveau, frottant ses yeux. « C'est bon. Si tu me parles pendant que je dors ... justement, je ne vais pas dormir. » Il bailla, s'étira et prit un cookie entre ses doigts, jouant légèrement avec avant de le gober.

Il fixa Hana. Elle mangeait beaucoup. Il soupira à nouveau, avant de se lever, de prendre la nourriture et de la mettre en face d'elle. Il s'assit à côté d'elle, et lui lança un regard intrigué. « Pourquoi t'ennuies-tu donc autant ? Je pensais qu'on était plusieurs à vivre dans cet immeuble, mh. Tu aurais pu faire une sorte de soirée, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 20/04/2013
Messages : 414
Avatar : Bae Su Ji (Suzy ; Miss A)
Pseudo : Artémis

Emploi : étudiante en commerce et gestion & gosse de riche


MessageSujet: Re: knock ! knock ! who's there ? me, I have cookies !   Lun 8 Juil - 16:08

Réviser ? Ah oui, c'était vrai, il faisait encore des études. Hana oubliait souvent que la plupart de ses amis étudiaient encore, du coup, elle se retrouvait souvent toute seule quand elle ne bossait pas. Il lui arrivait de se demander ce qu'elle aurait fait si elle avait continué. Pas vraiment qu'elle regrettait d'avoir arrêté les siennes, d'études, disons plutôt qu'elle était curieuse. Il lui prenait donc souvent de s'incruster à certains cours de ses amis, pour voir comment c'est. Au final, Hana s'était toujours dit que ce n'était pas pour elle, étudier. Déjà au lycée, elle avait du mal et se disait tout le temps que de toute façon, elle était plus douée pour apprendre sur le tas et dans le vif de l'action que dans des livres et des longs discours. Pas étonnant donc qu'elle ait commencé à travailler si jeune, et ce n'était pas pour lui déplaire, elle avait gagné son indépendance rapidement au moins. Sortant de ses pensées, elle pencha alors la tête sur le côté. « Et tu révisait quoi ? » Ne croyez pas que ce n'était que de la politesse, Hana était vraiment curieuse mine de rien, et ça se voyait dans son air interrogateur. Plongeant sa cuiller dans son pot de glace, elle se rendit compte qu'elle raclait le fond. Ramenant le couver à sa bouche, elle le mordilla un instant, réfléchissant à ce qu'elle allait manger ensuite.

La jeune femme sourit à sa remarque. Il n'avait pas tort, après tout, rares étaient ceux qui arrivaient à dormir quand Hana se mettait à parler, et ce, même si elle faisait un monologue. Pourtant jamais personne n'arrivait à lui en vouloir, et bien que ça l'intriguait légèrement, elle finissait toujours par se dire qu'elle devait juste être trop adorable pour s'attirer les foudres des autres. Égocentrique ? Sur les bords, il faut l'avouer. Hana haussa les sourcils de surprise quand Min Ki ramena toute la nourriture devant elle avant de s'assoir à côté, l'observant étrangement. Son sourire revint rapidement quand il lui posa sa question. Et là elle réalisa. « Mais oui ! Une fête ! J'y avais même pas pensé ! » Elle leva les bras comme si une évidence était venue à elle et amorça un mouvement pour se lever, mais elle s'arrêta en plein élan, son évidence s'envola à tire-d’aile. Retombant sur ses fesses, son dos se colla au lit derrière elle et ses épaules tombèrent de déception en même temps que la jeune femme poussait un soupir résigné. « C'est même pas la peine, à cette heure-ci, y a personne ... » Hana coula un regard vers Min Ki et lui sortit son sourire en coin, si espiègle. « Sauf toi ! » Chopant un cookie au hasard, elle se mit à le détailler, affichant un air très concentré, comme si le biscuit allait lui révéler le secret de la création de l'Univers. Finalement, après quelques instants, Hana attrapa d'autres cookies ainsi que des tablettes de chocolats. Elle commença alors à les empiler, construisant une sorte de château de cartes, remplaçant les cartes par des cookies et des barres de chocolat, ajoutant une fraise ici et là. Une vraie gamine. Mais elle s'en fichait, elle faisait toujours ce qui lui plaisait sans se soucier du regard des autres, et c'était encore moins le cas quand elle était avec des proches.

S'amusant dans son jeu de construction qu'elle ne lâchait pas des yeux, elle n'oublia pas la question que lui avait posé Min Ki, tout à l'heure, avant l'illumination de la jeune femme. « J'aime pas être seule. Quand c'est le cas, je tourne en rond et je m'ennuie, tellement que j'en deviens dingue ! » Posant une dernière fraise au sommet, Hana écarta les bras avec un grand "TADA !", fière de sa création. Observant son temple de "cookies/chocolat/fraises" de près, Hana s'adossa de nouveau au lit et regarda son voisin avec des yeux joueurs. « Alors ? T'es impressionné hein ? Avoue que c'est la première fois que tu vois un chef d'œuvre pareil ! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: knock ! knock ! who's there ? me, I have cookies !   

Revenir en haut Aller en bas
 

knock ! knock ! who's there ? me, I have cookies !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Knock. Knock. Onomatopoeia.
» « Knock knock »
» *Knock knock knock* Astrid. *Knock knock knock* Astrid. [Ashtrid]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
veneficia felis :: 
la fin
 :: les anciens rps
-