AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 like a fool ❞


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 23/04/2013
Messages : 41
Avatar : Rani (mannequin : EvaJunie)
Pseudo : ulyss

Emploi : Présentatrice d'une émission de Talk Show


MessageSujet: like a fool ❞   Lun 29 Avr - 18:45

like a fool ❞
jung han & kasey
Elle courrait rapidement dans l'agence, s’essoufflant dans les longs couloirs, pressée par le temps. Elle avait cinq minutes pour trouver un artiste disponible pour la soirée, trois autres minutes le convaincre de la suivre, et encore cinq minutes pour retourner dans ses studios. Elle pestait et rageait seule en ouvrant toutes les portes se trouvant sur ses côtés. Tout ça à cause de ces artistes qui se pensaient si supérieurs qu'ils pouvaient se permettre d'annuler des shows en dernière minutes. Mais au lieu de l'appeler directement elle, ils préféraient appeler son directeur, et son directeur, comme la loque qu'il était, attendait toujours de la voir débarquer dans son bureau avant de lui dire les nouvelles. Et ainsi, elle avait bien moins d'une heure pour changer toutes ses questions, et préparer l'artiste à ce qu'il devra faire face.

Elle avait déjà peur du résultat. Elle allait tomber sur une nunuche qui rougirait à la moindre de ses question, elle n'aurait pas le droit de demander des informations sur sa vie personnelle sous peine d'avoir son manager en colère qui lui hurlerait des insanités dans les oreilles jusqu'à ce qu'elle craque et qu'elle lui mette son poing dans la gueule parce qu'il ne fallait jamais l'énerver. Elle souffla encore une fois, aimant se manifester pour que les autres voient à quel point elle était de mauvaise humeur. Elle n'avait envie que d'une seule chose : que quelqu'un vienne la voir et lui demande si elle allait bien, dans l'espoir de pouvoir remballer méchamment cette personne en lui hurlant : tu ne vois pas que je suis pressé putain ?

Oh oui qu'elle aimerait ça ! Elle aimerait voir la face de cette pauvre victime se décomposait pour la voir ensuite se mettre sur le côté pour la laisser passer tranquillement. Mais elle ne le ferais pas, elle s'énerverait encore un peu, parce qu'elle était maintenant en retard, et après lui avoir jeté un regard noir, elle partira en pestant à nouveau. Et elle aurait enfin une excuse pour arriver vraiment en retard. " C'était cet incapable de truckmuch qui m'a pris la tête en chemin ! Il/elle traîne toujours dans les pattes des autres ". Et comme elle était de mauvaise humeur, et que personne n'osait jamais la contredire quand elle était de mauvaise humeur, elle pourra voir les autres casser du sucre sur le dos de sa victime, alors qu'elle continuerait à cracher son venin.

Mais elle n'avait pas le temps, et même si au final elle avait envie d'être dérangé, elle savait que le lendemain, plus personne ne serait soumis à elle, et elle se prendrait toutes les conséquences de ses actes à la figure : les plaintes des spectateurs, des artistes, des managers et de son directeur. Non, elle n'en avait plus si envie. Elle soupira - encore - désespérément, et avança encore plus vite en ouvrant violemment toutes les portes qu'elle croisait sur son chemin, surprenant les personnes à l'intérieur lorsqu'il y en avait. Regardant son téléphone et voyant les minutes défiler, elle se décida à accélérer le pas de sa course, regardant plus où elle posait ses pieds que là où elle allait. Et ce fut ainsi qu'elle fonça tête baissé, comme un animal de la savane, dans une personne et tomba sur le sol à cause du choc.

    ▬ tu peux pas faire attention ?? hurla-t-elle alors, levant sa tête vers celui qui lui était rentré dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Ven 3 Mai - 10:23

Le soir débutait déjà, et Jung Han était encore là à traîner dans les studios de l’agence. Il n’avait pas eu spécialement envie de rentrer tôt ce soir-là, alors il s’était avancé sur son travail du lendemain. Il avait écouté avec attention des maquettes d’artistes, pris des notes, passé des coups de fils particulièrement chiants, tenté de convaincre certaines personnes de faire telle ou telle modification, contacté d’autres artistes dont il produisait leurs albums … Durant tout ce temps, Jung Han avait cessé de compter le nombre de fois où il avait soupiré bruyamment, comme ça chaque fois qu’une situation lui échappait. Il aimait bien être maître de sa situation et détestait se sentir dépassé. Et c’était ce qui lui arrivait en ce moment dans sa vie privée. Quand il rentrait chez lui, il n’avait qu’une envie : faire le nem dans ses couvertures. Et dormir jusqu’au lendemain, rien d’autre. Il avait descendu pas moins de deux bouteilles de lait en une seule journée, voire soirée, sans comprendre pourquoi il avait une soudaine addiction à cette boisson qu’il ne touchait même pas auparavant. Tous ces signes nouveaux et incontrôlables l’exaspéraient au plus haut point. Alors il espérait qu’il pourrait se maîtriser en restant tard au boulot. Il n’y avait pas de lait dans les locaux de l’agence, ni de lit pour qu’il aille s’y prélasser. Alors il bossait jusqu’à épuisement, histoire de se donner une bonne raison d’avoir envie de dormir.

Mais pour ce soir, c’était terminé. Une émission aurait lieu le soir-même, présentée par l’autre peste de Kasey, et il ne tenait pas à être dans les parages dans ce genre de moments. La furie pourrait avoir envie de se défouler sur quelqu’un après l’enregistrement, et Jung Han n’avait tout simplement pas envie de lui servir de punching-ball humain. Non, franchement, cette exaspérante gamine –de tout de même vingt-quatre ans, le sortait souvent de ses gonds.
Le jeune producteur sortit donc de la salle qu’il avait occupé pendant de longues heures après avoir rassemblé ses effets personnels et s’aventura dans le long couloir qui le mènerait à l’accueil de l’agence pour qu’il puisse la quitter après avoir salué les hôtesses – plus par politesse que par réell intérêt d’ailleurs. Son sac sur l’épaule, son portable dans un main à vérifier ses mails et ses appels, son autre main enfoncée dans sa poche, on sentait que c’était la fin d’une longue journée de dur labeur et qu’il en avait un peu marre, au bout du compte.

Alors qu’il allait tourner dans le couloir pour atteindre le hall, une silhouette plutôt rapide lui rentra violemment dedans et tomba à la renverse. Jung Han étant plutôt robuste, il recula à peine de sa trajectoire, mais son portable par contre, finit par terre. Lui qui était si soigneux, voir son précieux bijou au sol le mit hors de lui. Par chance il n’était pas tombé sur l’écran, et ne s’était pas cassé en mille morceaux avec la coque d’un côté et la batterie de l’autre. Et en plus son interlocuteur, ou plutôt interlocutrice, osait lui faire remarquer qu’il aurait pu faire attention ?! Pour qui elle se prenait cette andouille ? A bien y regarder, Jung Han reconnut la fameuse personne qu’il ne voulait absolument pas croiser ce soir. En connaissance de cause, évidemment. « T’oses me dire de faire attention alors que c’est toi qui me bouscules et que t’as foutu mon portable par terre ? Je te préviens, s’il a une rayure, c’est toi qui paye. » lança-t-il avec une froideur mesurée.

HJ – désolée du retard .w.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 23/04/2013
Messages : 41
Avatar : Rani (mannequin : EvaJunie)
Pseudo : ulyss

Emploi : Présentatrice d'une émission de Talk Show


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Sam 4 Mai - 19:47

like a fool ❞
jung han & kasey
Elle hurlait, et prétextait que c'était à cause de la personne qui lui était rentrée dedans qu'elle était dans cet état. C'était sa seule façon d'extérioriser sa colère, sa fatigue, son stresse, son épuisement, son agacement, et le fait que quoiqu'elle essayait de faire, rien ne marchait. Elle en avait assez, depuis déjà un certain temps, et se faire rentrer dedans était un peu la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Elle peinait à se relever, son corps étrangement tremblant, ce qu'elle mettait sur le compte de la colère qui l'avait envahi. Elle leva la tête, réalisant enfin qu'elle venait de rentrer dans la dernière personne qu'elle aurait souhaité voir aujourd'hui, que cela allait encore une fois la ralentir car il ne la laisserait pas partir comme ça et elle lui lança alors un regard si noir qu'elle espérait qu'elle réussirait à faire des trous dans tout son corps.

Elle resta encore un long moment assise sur le sol, perturbée pour une raison qui lui était inconnue, avant de se décider à se mettre sur ses deux jambes pour faire face à cet homme qui, sans raison connue à ce jour, l'avait détesté, entraînant alors la réciproque. Lui, bien plus grand et fort qu'elle, était resté debout, et elle lui en voulu encore plus à cause de cela. « T’oses me dire de faire attention alors que c’est toi qui me bouscules et que t’as foutu mon portable par terre ? Je te préviens, s’il a une rayure, c’est toi qui paye. » Son regard devint encore plus noir, et elle fit un petit pas en avant pour se rapprocher de lui, posant un doigt menaçant sur le torse de Jung Han qu'elle s'amusait à enfoncé le plus possible dans la chaire, essayant vainement de lui faire le plus mal possible.
    ▬ tu te fous de moi ? TU m'a bousculé, et JE me suis retrouvée par terre, j'aurais pu me blesser, alors franchement j'en ai rien à faire de ton fichu portable moi.
Elle aurait voulu partir, vraiment, mais elle n'y arrivait pas. Son corps ne voulait pas bouger, voulait rester là. Elle lança un regard mauvais à Jung Han, comme si c'était entièrement sa faute si elle ne pouvait pas bouger, mais il ne devait pas comprendre. Elle le fixa droit dans les yeux, fit encore un petit pas vers lui, avant de s'énerver, ne comprenant absolument pas pourquoi elle n'était pas déjà partie loin pour trouver cette célébrité dont elle avait besoin. C'était forcément sa faute si elle ne pouvait pas bouger. Il lui avait fait quelque chose, ça ne l'étonnerait même pas, il l'avait peut être drogué quand il lui était rentré dedans, ou plus tôt encore quand elle buvait, qu'en savait-elle, elle n'était pas lui ! Et pour l'empêcher de continuer à l'hypnotiser ou que savait-elle encore, elle leva sa main et le gifla. Fort.
    ▬ tu m'as mise en retard ! hurla-t-elle encore, agacée, secouant sa main endolorie par le choc. Mais ses yeux s'écarquillèrent peu à peu alors qu'elle réalisait ce qu'elle venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Sam 4 Mai - 20:26

La fautive était restée un instant par terre, comme sonnée, pendant que Jung Han ramassait son portable en grommelant. Qu’elle ne s’attende pas à ce qu’il lui tende la main pour qu’elle se relève dignement, ou alors s’il l’avait fait, il l’aurait jouée à la PSY dans Gentleman et l’aurait refait tomber par terre trois mètres plus loin. Jung Han n’avait vraiment aucune pitié pour cette fille arrogante et exaspérante, surtout qu’encore une fois elle venait de l’accuser d’un tort qui ne le concernait pas.
Elle avait donc fini par se relever, et s’était rapprochée du jeune homme en pointant son index sur son torse et en prenant bien soin d’appuyer pour « faire mal ». Comme s’il allait sentir quelque chose. Au pire il aurait une marque provoquée par l’ongle long et manucuré de la demoiselle. Il ignorait totalement son petit manège de pimbêche effarouchée de toute façon, vérifiant que son téléphone soit toujours fonctionnel. Il l’était, elle avait vraiment de la chance.
Et elle commença ses sempiternelles plaintes, comme à son habitude. Jung Han écoutait à peine ses jérémiades, elle était vraiment ridicule. C’était elle qui courait comme une dératée dans les couloirs sans regarder où elle allait, comment aurait-il pu lui rentrer dedans si elle n’était pas arrivée comme une furie ? Si elle marchait calmement dans les couloirs comme tous les gens normaux de cette agence, il se serait contenté de la contourner en faisant comme s’il ne l’avait pas vue. Mais elle était incapable d’assumer ses actes alors elle rejetait la faute sur les autres. « Ah donc selon toi c’est celui qui se comporte comme un adulte civilisé et marche tranquillement dans les couloirs pour rentrer chez lui le fautif ? T’es vraiment pathétique, Kasey. » Il laissa échapper un léger rire.

Par contre il ne s’attendait pas à se prendre une baffe. Non mais pour qui elle se prenait celle-là ?! Elle lui fonçait dedans, faisait tomber son portable, l’accusait de tous les maux du monde et en plus elle lui en collait une ? Mais c’était quoi son problème à cette présentatrice de pacotille ? Et en plus elle râlait qu'elle avait été mise en retard à cause de lui, mais alors qu’est-ce qu’elle faisait encore là, plantée comme un piquet à agir comme une gamine en plein caprice existentiel ? Non mais c’était vraiment le monde à l’envers, l’hôpital qui se fout de la charité. « Si je t’ai autant mis en retard comme tu sembles le prétends, qu’est-ce que tu fais encore là ? Casse-toi. » Il marqua une pause, rangea son téléphone dans sa poche et conclut : « Ah et, t’as de la chance que je n’ai pas de temps à perdre. N’ose JAMAIS me remettre une baffe une seule fois dans ta vie, parce que même tout le fond de teint du monde ne pourra pas masquer l’atrocité qu’il y aura sur ton visage. » Jung Han, flippant ? A peine.
Sur ces belles paroles, il la contourna et reprit son bout de chemin, les mains dans les poches. Et lâcha un « Va te faire soigner » entre ses dents. Bizarrement, il savait qu’il n’en avait pas fini avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 23/04/2013
Messages : 41
Avatar : Rani (mannequin : EvaJunie)
Pseudo : ulyss

Emploi : Présentatrice d'une émission de Talk Show


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Sam 4 Mai - 21:47

like a fool ❞
jung han & kasey
Il l'énervait, vraiment. Kasey ne savait pas comment il pouvait exister un tel personnage. Elle ne l'avait jamais compris, et ne souhaitait même pas le faire. Il l'avait renversé, et il l'engueulait, osant dire que c'était entièrement elle la fautive. Mais ce n'était jamais les fautifs qui se retrouvaient à terre. « Ah donc selon toi c’est celui qui se comporte comme un adulte civilisé et marche tranquillement dans les couloirs pour rentrer chez lui le fautif ? T’es vraiment pathétique, Kasey. » Elle fronça les sourcils, mécontente d'entendre ça. Était-il si idiot qu'il n'arrivait même pas à interpréter correctement une situation ? Elle secoua la tête, à peine surprise d'une telle incapacité à comprendre le monde qui l'entourait, avant de lui demander, exactement sur le même ton que lui.
    ▬ est ce que ce sont les fautifs qui se retrouvent sur le sol après avoir été violemment percutés ? tu es vraiment idiot, jung han.
Elle pencha la tête légèrement sur le côté, le fixant en croisant les bras sur sa poitrine. Elle était agacée de le voir, agacée de l'avoir devant elle alors qu'elle avait tant d'autres choses à faire, mais il ne partait pas, et elle n'y arrivait pas. Après avoir jeté un rapide coup d’œil à son téléphone, elle réalisa qu'elle était en retard, vraiment, et qu'elle avait à peine le temps de revenir aux studios, seules, pour enregistrer une émission qui sera sûrement vide, et la pire de sa carrière. Et, encore une fois, elle se mit à hurler contre Jung Han pour extérioriser sa colère après l'avoir giflé. « Si je t’ai autant mis en retard comme tu sembles le prétends, qu’est-ce que tu fais encore là ? Casse-toi. » ' C'est ce que je veux faire, idiot ' avait-elle eut envie de lui crier, mais il continua à parler, l'en empêchant.

« Ah et, t’as de la chance que je n’ai pas de temps à perdre. N’ose JAMAIS me remettre une baffe une seule fois dans ta vie, parce que même tout le fond de teint du monde ne pourra pas masquer l’atrocité qu’il y aura sur ton visage. » Pourquoi lui avait-elle mis une gifle déjà ? Elle ne savait même pas. Elle avait eu cette pulsion qu'elle n'avait pas pu retenir, comme si sa main devait absolument atterrir violemment sur sa joue. Elle se contenta de se taire, mais n'en pensait pas moins. Elle le fixait avec une colère mal contenue, serrant ses poings, parce qu'encore une fois, elle avait envie de le frapper, de le défigurer pour lui prouver qu'elle n'avait pas peur de lui, qu'elle n'aurait jamais peur de lui.

Il s'éloigna enfin d'elle, et elle souffla, comme libérée d'un poids qu'elle n'avait jamais eu auparavant en sa présence. Elle se retourna un instant pour le fixer, le regardant de haut en bas en admirant sa carrure masculine, mais en prétextant que ce n'était que pour lui cracher encore une fois toute sa haine et son ressentiment. Elle allait continuer à marcher dans son sens, lorsqu'elle perçut encore une phrase venant de lui. « Va te faire soigner » Et ce fut la fin du mini traité de paix qu'elle avait signé seule dans sa tête. Elle se retourna d'un coup entièrement vers lui, et marcha à vitesse grand V pour revenir à son niveau.
    ▬ viens-tu d'insinuer que j'étais malade ? Elle commençait, avec une voix douce avec laquelle elle ignorait qu'elle était capable de parler.
Si il y avait bien une chose que Kasey ne supportait pas, c'est d'être critiquée et dévalorisée. Même si elle savait très bien que les personnes qui lui disaient cela n'était que des personnes jalouses de sa beauté, de son talent, de sa prestance et de son humour, elle ne pouvait laisser passer une seule critique, ne souhaitant pas que les gens aient une fausse image d'elle. Elle voulait que tout le monde se rentre dans la tête qu'elle était parfaite, et elle avait peur qu'en laissant passé un seul mauvais commentaire sur elle, tout le monde se mettrait à penser qu'elle n'était pas celle qu'elle paraissait être. Et cela ne devait pas arriver. Et, continuant sur le même ton d'avant, comme si elle n'avait jamais été agressive.
    ▬ moi, au moins, je ne menace pas les gens de les défigurer... c'est plutôt toi, le malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Mer 8 Mai - 12:16

Le problème avec Kasey c’est que même quand elle était en tort, elle faisait toujours en sorte de ramener la situation à son avantage, quitte à se la jouer victime. Jung Han avait vraiment ce genre de personnes vicieuses et manipulatrices en horreur. Maintenant elle osait encore essayer de prouver son innocence inexistante en disant qu’elle ne pouvait pas être la fautive puisque c’était elle qui s’était retrouvé par terre. La bonne blague, tiens. Il faisait presque deux têtes de plus qu’elle, et était deux fois plus large qu’elle, normal qu’en se heurtant à lui il ne bouge pas d’un poil et qu’elle se casse la figure, non ? Enfin ça lui paraissait totalement logique selon les lois de la physique. « Si tu courais pas comme une dératée dans les couloirs de l’agence, tu ne m’aurais certainement pas percuté. Tu fais marcher ton cerveau des fois ? » sauf il elle n’en avait pas, bien sûr. Mais ce serait méchant de dire ça. La méchanceté gratuite, ce n’était pas du tout le délire de Jung Han, juste qu’avec elle, il ne pouvait décemment pas rester de marbre et faire son bonhomme de chemin sans rien dire. Elle le sortait de ses gonds, le mettait de mauvais poil, et dieu sait à quel point il était irritable en ce moment. A ne faire que dormir, et boire du lait sans en comprendre le sens, c’était particulièrement frustrant.

Puis la suite des événements avait surpris le jeune producteur. Il s’était pris une baffe non justifiée et donc non méritée, et n’avait rien compris à ce qui s’était passé. Elle avait simplement ajouté qu’il l’avait mise en retard. Et c’est pour ça qu’il s’en était pris une ? Elle était décidément folle à lier, si on devait frapper quelqu’un à chaque fois qu’on était en retard, on aurait pas fini, vous ne croyez pas ? On frapperait le chauffeur du métro qui était arrivé en retard, les automobilistes qui créaient des embouteillages, les gens qui ne montaient pas au même étage que nous dans l’ascenseur et nous retardaient …. Bref. Il lui avait donc suggéré de tracer sa route puisqu’elle était tant en retard que cela, puis il avait mis à exécution une sorte de menace, la prévenant qu’elle n’avait plus intérêt de le frapper comme elle venait de le faire, et surtout sans raison.

Par contre, il n’aurait peut-être pas dû lui suggérer discrètement d’aller se faire soigner en s’éloignant tranquillement, pour se débarrasser d’elle. Puisque ces quelques mots la firent rappliquer aussitôt. Pour venir s’acharner sur lui à ce point, elle ne devait pas être tant en retard que cela, si ? Elle lui demanda s’il insinuait qu’elle était malade, puis ajouta par la suite qu’elle au moins elle ne menaçait pas les gens de les défigurer. Puis elle le traita de malade à son tour. Il haussa les épaules … « Je ne fais que constater, chère Kasey … Depuis qu’on s’est croisés, tu ne fais que piailler que tu es en retard et pourtant t’es encore là à me chercher des noises alors que j’ai juste envie de rentrer me coucher. Puis que je sache, les gens sains d’esprit ne frappent pas d’autres personnes sans raison apparente. Et de fait, tu n’avais aucune raison de m’en coller une. Et ça, je ne l’oublierai pas, sois en sûre. » Prétentieuse, arrogante, menteuse, victime. Tout ce qu’il détestait chez une fille. Elle le rendait dingue, mais pas dans le sens positif malheureusement. C’est à peine s’il la considérait comme une femme plutôt qu’une sangsue collante ou une sorte de bestiole dangereuse. « Je peux disposer maintenant ? » demanda-t-il calmement, impatient de prendre congé, se caler derrière le volant de sa voiture et rentrer chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 23/04/2013
Messages : 41
Avatar : Rani (mannequin : EvaJunie)
Pseudo : ulyss

Emploi : Présentatrice d'une émission de Talk Show


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Jeu 9 Mai - 21:55

like a fool ❞
jung han & kasey
« Si tu courais pas comme une dératée dans les couloirs de l’agence, tu ne m’aurais certainement pas percuté. Tu fais marcher ton cerveau des fois ? » Kasey avait souhaité ardemment, et bien plus d'une fois, de pouvoir tuer les gens rien qu'avec son regard noir et dur qu'elle adorait jeter aux gens qui la contrariaient. Tout aurait été bien plus simple dans sa vie : elle aurait obtenu les choses qu'elle voulait bien plus facilement, sans cette opposition qui venait toujours la perturber. Mais elle devait aussi avouer que vu comment les gens arrivaient toujours à mal interpréter ses paroles et ses gestes, elle serait morte un nombre incalculable de fois... Mais cette capacité l'aurait tant aidé, surtout face à Jung Han, qui la faisait vraiment sortir de ses gonds.
    ▬ Et toi qui te traînes au milieu du couloir comme une larve, ça ne te serait pas venu à l'idée de te décaler pour me laisser passer ?
Elle croisait les bras sur sa poitrine, mécontente de l'entendre rejeter toute la faute sur elle, alors que franchement, ça n'était pas la sienne. Évidemment qu'elle ne regardait pas où elle mettait les pieds ! Elle était pressée, elle était même en retard maintenant. Et lui qui marchait dans les couloirs, amorphe, avait eu largement le temps de l’apercevoir et de se décaler pour la laisser passer. Mais s'il n'avait pas été sur son téléphone - ou s'il n'avait pas eu envie de l'embêter, et en son fort intérieur, elle était persuadée qu'il avait fait exprès de la renverser, pour l'embêter d'une façon puérile qui ne l'étonnerait même pas venant de lui - rien de tout cela ne serait arrivé.

Il était en train de partir, mais une petite phrase qu'elle arriva à capter la fit revenir auprès de lui, bien plus énervée qu'elle ne l'avait été avant. Et une Kasey énervée n'était pas la chose qu'on souhaitait voir le plus possible. Elle pouvait pourtant se montrer sympa, et drôle, et sympathique, et amicale, mais avec Jung Han, elle en était incapable. Il y avait quelque chose avec lui qui l'empêchait d'être autre chose que agressive, tout en ne pouvant s'empêcher de rechercher sa présence. C'était plutôt étrange, non ? Etait-elle une sorte de masochiste mal assumée, qui aimait se faire du mal psychologiquement en recherchant la présence à ses côtés de gens qu'elle détestait, qui aimait la faire souffrir et dont la réciproque était vraie ?

« Je ne fais que constater, chère Kasey … Depuis qu’on s’est croisés, tu ne fais que piailler que tu es en retard et pourtant t’es encore là à me chercher des noises alors que j’ai juste envie de rentrer me coucher. Puis que je sache, les gens sains d’esprit ne frappent pas d’autres personnes sans raison apparente. Et de fait, tu n’avais aucune raison de m’en coller une. Et ça, je ne l’oublierai pas, sois en sûre. » Elle fronça les sourcils, fâchée qu'il lui rappelle qu'elle l'avait frappé. Elle ne s'était même pas rendue compte sur le coup, son bras était réellement parti tout seul en direction de sa joue, ne réalisant que lorsqu'elle sentit sa main douloureuse à cause du choc.
    ▬ Oui, je suis en retard, mais maintenant ça ne sert plus à rien de me presser, c'est déjà fichu ! J'ai trois minutes de retard, et les studios n'attendent pas... Dire que j'avais un tout petit peu d'avance avant que tu ne me bouscules.
Elle leva les yeux au ciel, agacée qu'on lui rappelle qu'elle était en retard, que sa carrière était légèrement compromise à cause de cela - les médias n'attendaient pas -. Elle n'avait même pas envie de revenir dans les studios, ne souhaitant pas être confrontée a son patron qui allait sûrement l'incendier pour son incompétence. Et pourtant rien n'était de sa faute, c'était celle de tout ces idoles. Mais eux, jamais ne se faisaient réprimander, le monde était toujours de leur côté, comme s'il n'y avait que de leur bouche que pouvait sortir la vérité, et que les autres n'étaient que des parasites inutiles. « Je peux disposer maintenant ? » Elle tourna la tête vers lui.
    ▬ Non. Son ton avait été sec. Tu vas venir avec moi, tu vas faire une apparition télévisée. Elle tapa rapidement sur son téléphone avec sa main droite, attrapant le bras de Jung Han avec sa main gauche. Et tu n'as pas le choix parce que je viens d'envoyer un SMS au boss.
Un petit sourire victorieux se logea sur ses lèvres alors qu'elle rangeait son téléphone dans sa poche. Elle garda sa main sur le bras de l'homme à ses côtés pour être sûr qu'il ne parte pas - bien qu'elle était sûre qu'il avait assez de force pour l'envoyer balader jusqu'au bout du couloir - et se mit à marcher très rapidement vers ses propres locaux. Tout en maintenant un rythme rapide, elle réfléchissait aux différentes questions qu'elle pourrait lui poser, comme pourquoi avait-il quitter la scène alors qu'il semblait pouvoir aller si loin dans la célébrité - même si ces mots lui écorchait quand même un peu la bouche -.
    ▬ Je vais être gentille. Quelles sont les questions que tu acceptes que je te pose, et quelles sont celles auxquelles tu refuses de répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Ven 10 Mai - 11:58

Elle était donc complètement incapable de reconnaître ses torts. Jung Han ne cherchait même plus à avoir le dernier mot, avec une fille comme elle, il ne l’aurait pour ainsi dire, jamais. Il ne répondit pas à sa dernière « attaque ». Non mais comment pouvait-on supporter une fille pareille ? Il ne savait pas si elle avait un petit ami mais si c’était le cas, il lui souhaitait bien du courage parce que ça ne devait pas être calme tous les jours, elle qui voulait toujours tout décider et planifier, et qui de surcroît, avait toujours raison. Selon son humble point de vue bien évidemment.
Enfin bref, il avait décidé de tracer sa route et de la laisser en plan au milieu du couloir, à continuer de pester qu’elle était en retard à cause de lui, mais il n’aurait jamais dû prononcer ces quelques mots qui firent qu’elle revint illico presto vers lui pour lui balancer une nouvelle tirade existentielle que Jung Han écouta à peine. Honnêtement, son avis sur la question, et le fait qu’elle le considère plutôt lui comme un malade mental, il s’en fichait totalement. Mais il avait tout de même pris la peine de lui répondre un petit quelque chose, lui rappelant qu’elle l’avait frappé sans raison, qu’elle piaillait comme une poule hors de sa basse-cour et qu’elle râlait qu’elle était en retard et que pourtant elle se trouvait toujours dans ce couloir à faire une leçon de morale totalement inutile sur le mode de vie et de comportement de son interlocuteur.
Mais elle continuait de déblatérer tout son pauvre petit malheur personnel, que c’était trop tard, que les studios n’accepteraient pas les trois petites minutes de retard qu’elle avait, que c’était fichu, que sa carrière était en jeu, qu’elle avait de l’avance avant qu’il ne la bouscule … Mon Dieu Kasey mais arrête de croire que le monde tourne autour de toi !

Qu’avait-il à répondre ? Quoi qu’il dise, elle ramenait tout à elle, sa carrière, son petit malheur et qu’elle était une victime face à tous ses bourreaux. C’était vraiment pitoyable, à un tel point qu’il aurait bien aimé se munir de boules Quies pour boucher ses oreilles et ne plus l’entendre. Mais il était certain qu’elle serait capable de hurler comme une folle pour qu’il l’entende quand même. Il s’était donc contenté de demander s’il pourrait disposer, et la réponse fut « non ». Non ? Et pourquoi donc ? Elle lui annonça qu’il allait la suivre et faire une apparition télévisée. « Si c’est une blague, Kasey, elle n’est pas drôle du tout. » Mais visiblement ce n’en était pas une puisqu’elle venait d’envoyer un mail à son boss et qu’il n’avait dès lors, plus le choix. Soirée de merde, bonsoir !
Voilà qu’elle l’entraînait dans la direction opposée qu’il avait empruntée, lui tenant fermement le poignet. Il aurait pu facilement se dégager et partir en courant jusqu’à sa voiture, mais il ne savait pas ce qu’elle avait exactement dit à son patron, et si elle avait menti en disant qu’il avait gracieusement accepté et qu’il s’enfuyait, c’était lui qui risquait d’avoir des ennuis le lendemain. Donc quitte à avoir sa soirée gâchée, autant le faire jusqu’au bout.
Mais lorsqu’elle lui demanda à quelles questions il répondrait ou non, il eut un petit sourire narquois et lui lança : « Démerde-toi avec tes questions, tu crois quand même pas que je vais te mâcher le travail alors que j’avais fini ma journée ! Tu poses, et tu verras bien si j’y réponds ou pas. » et tu te prendras encore la honte en public, rien que pour me venger de m’avoir traîné ici, ne put-il s’empêcher de penser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 23/04/2013
Messages : 41
Avatar : Rani (mannequin : EvaJunie)
Pseudo : ulyss

Emploi : Présentatrice d'une émission de Talk Show


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Sam 18 Mai - 9:35

like a fool ❞
jung han & kasey
« Si c’est une blague, Kasey, elle n’est pas drôle du tout. » Elle lui jeta un regard agacé, soupirant de lassitude en même temps. Avait-elle l'air de quelqu'un qui était en train de faire une blague ? Non, clairement pas, et elle était bien trop pressée, et énervée pour le lui faire comprendre gentiment - de toute façon, elle était bien incapable de faire preuve de gentillesse envers lui. Il était bien trop agaçant, bien trop stupide même pour qu'elle ait le moindre regard ou la moindre parole amicale. Elle lui tenait le poignet pour ne pas qu'il s'en aille, et fut particulièrement surprise qu'il ne parte pas en courant dans la direction opposée pour la fuir elle et ses studios.

Elle aurait du s'en douter, elle ne savait même pas pourquoi elle avait posé la question. Depuis le début, il n'était pas d'accord avec elle. C'était même comme ça qu'elle en était venue à le détester : il l'avait ridiculisé en ne voulant pas répondre à ses questions. Alors il avait été vain de vouloir être agréable avec lui en lui demandant à quelles questions il ne voulait pas répondre, puisque de toute façon, il ne répondrait à aucunes d'entre elles. Elle soupira encore, pensant en même temps qu'elle allait perdre tout son air à force de faire ça, et attrapa la main de Jung Han plutôt que son bras pour avoir une meilleure prise, et accéléra encore sa course.
    ▬ T'es vraiment un gamin quand même ne put-elle pas s'empêcher de dire. C'est pas glorieux d'empêcher les gens de faire leur travail. On aurait pu croire qu'avec ton âge tu serais plus raisonnable, mais apparemment non.
Le plateau d'enregistrement n'était pas très loin, encore heureux, et pour arriver à l'agence, elle n'avait pas du mettre plus de cinq minutes en courant, mais ils y seraient tout de même en retard. Les maquilleuses feraient alors mal leur boulot à cause de la pression de faire vite, et elle arriverait sur le plateau moche, avec la peau brillante et les cheveux ébouriffés à cause d'une course effrénée. Elle devrait ensuite poser des questions à quelqu'un qu'elle haïssait et qui le lui rendait bien, à tel point qu'il ne lui répondrait même pas... Au final, elle aurait mieux fait de rentrer chez elle plutôt que de s'obstiner à faire son émission.

Elle avait encore juste un tout petit espoir : que les spectateurs trouvent au moins cet enregistrement drôle, même si ce n'était pas vraiment le but initial. A l'horizon, elle apercevait enfin le toit, et accéléra encore la vitesse, malgré son essoufflement. Une fois qu'ils passèrent les portes, elle lâcha rapidement Jung Han, consciente que maintenant qu'ils étaient arrivés, et que les gens l'avaient vu ici, il ne pourrait plus partir pour ne pas faire l'émission - quoiqu'elle aurait bien aimé qu'il le fasse, ça lui aurait permit de rejeter la faute sur lui, et ça ne serait pas elle qui s'en serait pris plein la poire.
    ▬ Va te maquiller, et en vitesse ! lui dit-elle une dernière fois, avant de le pousser dans les bras des maquilleuses mi-émerveillée de voir qui était là, mi-affolée parce qu'il fallait faire vite, mais aussi bien. ▬ Et rejoins moi ensuite sur le plateau !
Elle alla ensuite voir une des maquilleuses pour lui dire doucement à l'oreille de lui amené Jung Han, au cas où il aurait décidé de parcourir un peu les locaux pour visiter. Puis elle alla de son côté prévenir le boss qu'elle était là qui la regarda d'un air qui signifiait clairement qu'il n'était pas heureux, de un parce qu'elle était en retard, et de deux parce qu'elle avait amené l'ex-idole alors qu'elle se souvenait très bien du fiasco qu'avait été leur première rencontre. Et une fois que les remontrances furent terminées, elle se dirigea en courant vers les maquilleuses pour voir si elles pouvaient faire d'elle un être parfait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Dim 26 Mai - 14:11

Visiblement ce n’était pas une blague, puisque même Kasey-j’ai-toujours-le-dernier-mot n’avait rien trouvé à redire. Elle se contentait de le traîner en avant en le tirant pas le bras, du mieux qu’elle pouvait avec sa force de moineau. Elle avait juste de la chance que Jung Han n’éprouve aucune résistance et se laisse docilement conduire en directement du plateau d’enregistrement. Non parce qu’il ne tenait pas vraiment à avoir des ennuis à cause de cette teigne de présentatrice télé comme il les détestait, avec leurs questions niaises et répétitives à souhait, leur visage trop maquillé et trop parfait et leur posture toujours parfaite. Lui-même détestait devoir porter un costard pendant les interviews importantes ou les apparitions télé, il n’était pas à l’aise dans les vêtements trop étriqués mais ça, la production n’en avait rien à cirer.
Puis Kasey lâcha son bras pour reprendre son emprise sur son poignet cette fois. Plus accessible pour elle ? Qu’importe. Puis elle se remit à parler après quelques minutes –ou secondes ? Le temps passait tellement lentement en présence Kasey, commençant de nouveau à lui chercher des noises en le traitant de gamin et en protestant sur le fait qu’il ne laisse pas les autres faire leur travail correctement, et qu’à son âge il pourrait être plus raisonnable. Cette dernière remarque le fit rire nerveusement : « Tu crois sérieusement que l’âge a quelque chose à voir avec l’attitude ? C’est pas parce que j’ai vingt-six ans que je dois subitement devenir mature et rentrer dans le moule bien parfait de la société coréenne, désolé de te décevoir. » Il marqua une légère pause avant de poursuivre : « Quant au reste, c’est toi qui a décidé de subitement m’interviewer, assume-en les conséquences. » Elle savait pourtant comment Jung Han s’était comporté lors de leur première interview, non ? Mais malgré tout elle s’était dit qu’il pouvait encore sauver les meubles de son interview tombée à l’eau à la dernière minute. Ca risquait d’être drôle. Il sentait venir les questions du genre « pourquoi avez-vous décidé d’arrêter votre carrière d’idole alors que vous étiez sur les feux de la rampe ? » … La bonne blague, si ça ne tenait qu’à lui, il n’aurait pas arrêté en si bon chemin, mais récemment il était victime de symptômes étranges qu’il était incapable d’identifier correctement, les médecins lui disaient que tout allait bien mais pourtant ça l’empêcher de travailler correctement. Il avait donc cessé ses activités, tout simplement, et il ne répondait que vaguement à cette question parce qu’il n’avait pas vraiment d’excuse valable à sa cessation d’activité. A part peut-être « oh, je me mets à boire 2 litres de lait par jour alors que je déteste ça, j’ai envie de dormir presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre, c’est la fête dans mon métabolisme et je ne sais pas pourquoi donc j’arrête tout ! ». Super comme explication.

Ils arrivèrent au studio d’enregistrement et Kasey le laissa entre les mains d’une maquilleuse en lui sommant de la rejoindre une fois que le travail serait terminé. Comme s’il pouvait faire marche arrière, maintenant que tout le monde l’avait vu entrer ici. Superbe soirée en perspective.
Il se laissa donc pomponner, assis sur une chaise face à un mur de miroirs. Il aimait bien observer son reflet, il savait qu’il était plutôt pas mal comme gars, et ça le rassurait un peu, en quelque sorte. Même si beaucoup de changements étaient récemment survenus dans sa vie, il était toujours « lui ».
La maquilleuse fit donc très rapidement son travail et le conduisit à Kasey comme une baby-sitter qui ramène le bambin à ses vieux.
Une fois en face de la jeune fille, il croisa les bras et fronça les sourcils comme à son habitude et la toisa avant de dire : « Bonne chance. » sur un ton relativement ironique.

HJ : désolée du retard, j’ai été pas mal occupée cette semaine !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 23/04/2013
Messages : 41
Avatar : Rani (mannequin : EvaJunie)
Pseudo : ulyss

Emploi : Présentatrice d'une émission de Talk Show


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Sam 1 Juin - 19:04

like a fool ❞
jung han & kasey

« Tu crois sérieusement que l’âge a quelque chose à voir avec l’attitude ? C’est pas parce que j’ai vingt-six ans que je dois subitement devenir mature et rentrer dans le moule bien parfait de la société coréenne, désolé de te décevoir. » Elle le regarda, clairement lassée, soupirant en même temps avant de détourner la tête. Ouais, elle avait oublié le spécimen qu'il était pendant un cours instant. Elle était sûre que même à 80 ans il aurait toujours ce caractère de gamin idiot, et un peu arrogant, et en secret elle espérait qu'il finirait sa vie seul et mal aimé, comme ça, si un jour elle devait le recroiser - ce qu'elle ne souhaitait absolument pas - elle pourrait se pavaner un moment sur à quel point sa vie était belle.

Parce qu'elle n'en doutait pas, de bien finir sa vie. Elle était sûre qu'elle aurait le parfait mari avec qui elle aurait les parfaits enfants et vivrait jusqu'à sa mort dans une belle villa au bord d'une plage en Corée, ou à l'étranger quand ils n'auraient plus les enfants à leur charge. Elle avait d'ailleurs déjà tout planifié, du début à la fin, dans les moindres détails, pour que tout soit vraiment parfait. La seule chose qui lui manquait actuellement - à part le temps - c'était le dit mari... Elle se reconnecta enfin sur terre juste à temps pour entendre : « Quant au reste, c’est toi qui a décidé de subitement m’interviewer, assume-en les conséquences. »

Elle grimaça, et accéléra sa marche jusqu'à s'en essoufflé. Dans les studios, elle l'abandonna après l'avoir confié aux maquilleuses, et partit s'occuper de son coté. Lorsqu'il fut l'heure, bien trop tôt à son goût, elle aurait voulu avoir plus de temps pour mieux s'organiser, elle partit dans les couloirs pour aller à l'endroit où elle avait demandé à la maquilleuse de lui amener Jung Han. Elle n'attendit même pas 30 secondes avant de les voir débarquer au détour d'un couloir, et, une fois qu'ils furent côte à côte, elle l'entendit lui souffler : « Bonne chance. ». Encore une fois, elle grimaça, tout en lui attrapant le bras pour le mener sur le plateau, faisant claquer ses talons sur le sol.
    ▬ Tu te mets où tu veux, tu dis ce que tu veux, tu fais ce que tu veux, tu peux même te mettre à ma place, t'asseoir sur le sol, tenir en équilibre sur ta tête, je m'en fiche, tant que tu restes sur le plateau et dans le champs de la caméra.
Elle le lâcha après avoir dis ça, et se dirigea vers le plateau où elle commença à s'installer. Pour une fois, elle n'avait pas de fiches, rien du tout. Les techniciens étaient encore en train de préparer les derniers détails, une maquilleuse courrait vers elle pour lui repoudrer le visage parce que sa peau brillait un peu trop dans la caméra, des gens arrivaient avec des petites bouteilles d'eau et des verres d'eau pour les poser sur les tables disposées à côté des gros fauteuils. Elle se tourna vers Jung Han, les mains posées sur ses hanches, avant de se mettre à lui parler.
    ▬ Tu sais comment ça se passe, tu es déjà venu ici. Tu t'installes, on discute pendant environ une heure, quoique moins puisqu'on est en retard, et c'est fini. Plus tu coopères, plus vite ça se finira, et plus vite tu pourras rentrer chez toi. On est en direct, ça tu le sais, et va t'asseoir maintenant ! finit-elle alors en le poussant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Mar 18 Juin - 16:46



Non mais vraiment. A peine venait-il de s’asseoir dans la petite pièce que les maquilleuses s’affairaient autour de lui en quatrième vitesse. Cette partie du showbizz avait toujours été quelque chose que Jung Han n’appréciait guère. Pour lui, être sur la scène, c’était se défouler, se donner à fond, mais surtout pas se faire pomponner comme une fille, même s’il devait l’avouer, les maquilleuses de l’agence dans laquelle il travaillait était plutôt canons. Il n’était pas une fille, il voulait aller sur scène comme ça, sans se poser de question. Mais comprenez que le show business voulait que l’image montrée des artistes frôle la perfection, et donc pour que le public adhère, il fallait des idoles bien habillées, bien maquillés pour montrer une image parfaite à la caméra. Vous voyez le genre. Jung Han n’aimait pas ça, mais il n’avait pas vraiment le choix.
 
La maquilleuse avait enfin fini de le tripoter et de le retoucher de partout, et elle le somma de le suivre jusqu’au point de rendez-vous donné par Kasey. Les mains dans les poches, le regard dénué de toute expression, et un air de fatigue se lisant aisément sur son visage, Jung Han suivit la jeune femme sans broncher et en évitant de poser son regard sur ses jolies formes. Il avait tout de même une fierté. Espérons que cette fichue interview ne s’éternise pas …
A peine arrivé à la hauteur de Kasey que celle-ci commença à déblatérer à propos de son attitude devant la caméra. Pour résumer, elle se fichait éperdument de ce qu’il allait faire pour lui foutre en l’air sa soirée, tant qu’il ne s’enfuyait pas et qu’il restait dans le champ de la caméra. Super, quelle présentatrice diplomate … Pas étonnant qu’il ne puisse pas la supporter.  « Ouais, c’est ça. » lâcha-t-il simplement.
 
Tandis qu’elle lui disait tout cela, les techniciens s’affairaient, tout le monde était sur le qui-vive et tout était mis en place sur le plateau télé.  Kasey continua à lui répéter des choses qu’il connaissait par cœur, et il leva les yeux au ciel avant de lui dire :  « Tu me prends pour un débutant ? Je bosse ici moi aussi tu sais ! » avant de soupirer bruyamment et de saisir une bouteille d’eau que l’on venait de poser pour l’émission. Il dévissa le bouchon et la vida au tiers. Il mourrait de soif avec la chaleur des projecteurs braqués sur eux, et il sentait déjà des gouttes de sueur perler sur son front. Ô joie …  « Allez, on va boucler ça vite, ça m’ennuie déjà. » et il prit place dans l’un des fauteuils, les pieds bien vissés au sol et les bras accoudés sur les accoudoirs du fauteuil, posé.
 
HJ – désolé c’est pas terrible u_u
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 23/04/2013
Messages : 41
Avatar : Rani (mannequin : EvaJunie)
Pseudo : ulyss

Emploi : Présentatrice d'une émission de Talk Show


MessageSujet: Re: like a fool ❞   Mar 25 Juin - 21:16

like a fool ❞
jung han & kasey

Quel arrogant. Elle se détourna rapidement de lui, s'éloignant pour prendre sa place sans plus lui jeter un seul regard. Elle n'avait, pour une fois d'ailleurs, que fait se montrer gentille ! Et ce qu'elle recevait en retour, c'était une vile agression qu'elle n'avait même pas prévu ! Depuis quand était-ce un crime de réexpliquer à quelqu'un la situation dans laquelle il allait se trouver pour ne pas qu'il soit désemparé ? Mais soit. Il avait décidé d'y aller sans ses conseils, et bien qu'il fasse, ce n'était plus son affaire. « Allez, on va boucler ça vite, ça m’ennuie déjà. » Elle l'ignora superbement, rangeant les papiers disposés sur son bureau, et triant ses fiches qu'elle avait amené avec elle de sa loge avant de venir sur le plateau.

Ce n'était malheureusement pas des fiches qu'elle avait prévu pour Jung Han, elle n'avait pas eu le temps de préparer quoique ce soit - et même si elle l'avait fait, cela n'aurait servi à rien, il se serait fait une joie de ne jamais répondre à ses questions et de la mener vers d'autres chemins. Et elle n'aurait pas su comment s'en sortir, parce que l'improvisation était toujours une chose pour laquelle elle avait beaucoup de mal. Elle pouvait parfois être si peu spontanée. Une fois que tout fut en ordre, elle releva les yeux vers son invité improvisé, posant sa tête entre ses mains le temps que tout soit prêt autour d'elle et qu'on lui dise qu'il était temps pour elle de lancer l'émission.

Rapidement, ses pensées divaguèrent, et à sa plus grande surprise et à son plus grand dégoût, elle se prit à penser que Jung Han n'était vraiment pas moche, bien au contraire. Elle ne l'avait pas croisé souvent, à vrai dire, elle cherchait plutôt à l'éviter, pour garder ses journées calmes et sans stresse, et elle était surprise de voir à quel point il avait pu changé depuis leur dernière rencontre. Physiquement, il était toujours le même, mais il y avait un petit quelque chose, sur lequel elle n'arrivait pas à mettre la main, qui faisait de lui un être qui lui était particulièrement attirant. Elle se fusilla mentalement pour avoir pensé une chose pareille, mais se mentir n'était pas une solution à long terme.

Elle cherchait depuis le moment où elle lui avait foncé dedans ce qui avait bien pu changé en lui, mais n'ayant pas un fabuleux don de clairvoyance, elle n'arrivait pas à mettre la main dessus. On lui fit finalement signe que l'on pouvait démarré, et elle se releva rapidement, espérant que personne ne l'avait vu le fixer sans s'arrêté depuis peut être un trop long moment maintenant. Elle se para alors de son plus beau et éclatant sourire, marchant sur le devant du plateau, prête à accueillir tout ces gens qui étaient venu assister à l’émission. Une fois que la caméra fut allumée, elle recracha son discours habituel avant de se décaler en présentant son invité du jour, le célèbre Son Jung Han.

    ▬ Nous avons aujourd'hui devant nous le céééélèèèèbre Son Jung Han, tombeur de ses dames, et selon les dires, fabuleux artiste. Cependant, comme nous le savons tous, il a curieusement arrêté sa carrière au sommet de sa gloire. Malheureusement pour vous, je ne vais pas le questionner la dessus.

Elle ne cessa de sourire durant tout son blablatage, son métier lui imposant cela, mais ne regarda pas une seule fois son invité, se contentant de fixer la caméra. Elle se recula un peu avant de buter contre son bureau et de s'asseoir dessus, se tournant alors seulement maintenant vers Jung Han. Elle le fixa, réfléchissant dans le même temps. Elle n'était pas douée pour l'improvisation, mais ce n'était pas comme si elle avait vraiment le choix. Elle se mit à sourire doucement - pour la caméra -, et posa LA question dont elle était sûre qu'elle allait agacé Jung Han - n'était-elle pas la rien que pour l'embêter celui-là ?-. Balançant les jambes d'avant en arrière, elle lui demanda :

    ▬ Nous allons plutôt nous interroger... Sur sa vie sentimentale. Elle se leva d'un bond léger, s'asseyant sur le siège juste à côté de lui, croisant ses fines jambes. Le tombeur aurait-il quelqu'un dans sa vie ? Une jeune femme, une plus vieille ou même... un homme ? Et même à elle-même elle n'osait s'avouer qu'elle posait cette question pour sa propre curiosité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: like a fool ❞   

Revenir en haut Aller en bas
 

like a fool ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fool them [PV]
» Every whisper of every waking hour, I'm choosing my confessions, trying to keep an eye on you, like a hurt, lost and blinded fool. ₪ 22 mars, 18h22
» see her come down through the clouds, I feel like a fool ✈ 16 MAI, 18H21, SASHA.
» [Ultra Ouvert, ramenez vos potes!!!] Un matin...
» played the fool (sydney)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
veneficia felis :: 
la fin
 :: les anciens rps
-