AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « what have you done »


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

suprématie

DC : Zhao Baojin
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 1289
Avatar : jay park
Pseudo : cateden

Emploi : éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse

Bloc note :

MessageSujet: « what have you done »   Mar 7 Mai - 21:49

what have you done


J'avais envie d'un tatouage. Encore une fois. C'étaient des envies frénétiques que je ne pouvais arrêter, une pulsion que je ne pouvais pas contrôler, car quand bien même j'essayais de repousser l'échéance, le désir ne me quittait jamais, et les idées restaient ancrées dans ma tête tant qu'elles n'étaient pas ancrées dans ma peau. Un matin, je me réveillais, et il me fallait un nouveau tatouage. Tous avaient une signification particulière que je n'osais révéler à personne, de peur qu'on réussisse à interpréter qui j'étais, et même mon tatoueur habituel ne connaissait en général pas les signification cachées derrière le dessin indélébile.

C'était trop personnel pour être révélé. Je préférais largement laisser l'autre imaginer ce qu'il voulait à propos de cela, entretenant le mystère que j'aimais faire planer autour de moi. Je lui laissais le plaisir d'imaginer des histoires, des significations, qu'elles soient farfelues ou qu'elles se rapprochent de la vérité. Mais jamais je ne donnais un seul indice. Ils étaient là, tout les jours, m'accompagnant dans ceux qui étaient doux et ceux qui étaient durs. Je ne les cachais jamais, ils étaient moi, et je n'avais pas de raison de le faire - bien que les gens avaient souvent du mal à me prendre au sérieux dans mon travail.

Et c'était bien à cause de ce travail que j'étais réticent, très réticent à en faire un nouveau. Parce que j'avais peur que mon patron n'en puisse plus, et qu'il décide maintenant que c'était mes tatouages, ou mon travail. Et entre les deux, je ne savais vraiment pas lequel je choisirais. Mais je marchais tout de même en direction de mon tatoueur. J'avais déjà une belles description en tête, et quelques schémas que j'avais moi-même préparé - j'aimais le fait de me rendre unique en tout point - et j'espérais qu'il serait capable de me faire quelque chose que je serais fier de montrer au monde.

J'entrais dans le petit local, plusieurs personnes passèrent devant moi, me saluant, avant de continuer à vaquer à leurs occupations. Je continuais à marcher, cherchant des yeux celui avec qui j'avais développé quelques affinités, mais il sembla me voir avant que je ne le fasse, car en tournant la tête, je le vis en train de marcher vers moi, tout sourire. Je lui retournais, légèrement, discrètement, et il entama la conversation. Les banalités, rien de très intéressant, jusqu'au moment où il me demanda : « ça te dérange » oui, je supposais que nous nous connaissions assez, vu toutes les heures que j'avais passé ici, pour qu'il se permette de me tutoyer.

« si c'est un apprenti qui fait ton tatouage ? » Une grimace déforma mon visage. Un apprenti, et puis quoi encore ? Un singe avec des jolies aiguilles ? Il sembla repérer ma réticence, et ajouta alors qu'il avait une totale confiance en lui. Et je ne pu empêcher ce « D'accord » de filer entre mes lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: « what have you done »   Mer 8 Mai - 15:22

Un matin comme un autre. C'est ainsi que Sang Kyu voyait la chose en quittant son lit, sentant déjà les courbatures lui arracher des gémissements douloureux dû à l'état pitoyable de son pauvre matelas. Après tant d'années à dormir dedans, le jeune homme commençait à les ressentir et ça devenait plus que difficile à vivre. Traînant lamentablement des pieds, il rejoignit sa cuisine dans l'intention de se faire un bon petit déjeuner avant d'affronter sa journée de boulot. Un repas qui se résumait rapidement à un verre de lait et deux biscuits, c'est dur de survivre une semaine avec un paquet de gâteau mais Kyu était prévoyant et s'assurait de payer le plus important avant. Aussitôt qu'il eut terminé de manger, une douche s'imposa pour se donner la forme qui lui manquait grandement à l'instant précis. L'eau lui faisait toujours un bien fou, ça le sortait complètement de son état comateux et lui détendait les muscles. Une fois habillé, coiffé et totalement prêt, le blond récupérait ses affaires puis quitta son appartement. Au moins, il n'a pas à s'embêter avec la porte, puisque le verrou est mort. Une chance qu'il n'y est rien du tout à voler chez lui, sauf s'ils aimaient les meubles bouffés par les mites ou abîmés.

Bref. Le salon de tatouage se trouvait assez poche de chez lui, à quelques minutes seulement de marche -ou course-. Une aubaine pour Sang Kyu qui pouvait ainsi prendre son temps au réveil ou sur le trajet jusqu'à son lieu de travail. En arrivant peu de temps après son patron, le jeune apprenti le saluait poliment avec un grand sourire. La journée risquait d'être longue, autant montrer sa bonne humeur dès le début. Même si elle commençait toujours par un petit ménage des pièces et un rangement de la boutique. Après tout, ce salon ne servait pas simplement de tatoueur/perceur mais se racolait aussi à la vente. Bijoux spécialisés, vêtements provocateurs ou autres accessoires dans le genre. Il y a de quoi voir ici, et c'est sûrement cela le plus intéressant!

Dix minutes après le levé de rideaux, le plus vieux s'était déjà occupé d'ouvrir le salon avant de retourner à son bureau pour vérifier les rendez-vous de la journée. C'est ainsi qu'il demandait à Sang Kyu de préparer les calques pour les tatouages, lui donnant les modèles ainsi que des feuilles "encrées" et un stylo. Pendant une bonne heure, le blond avait de quoi faire, installé à la place de son patron déjà prit avec un client et un tatouage assez compliqué. Pas mal de monde entrait et sortait, certains pour des renseignements, d'autres pour regarder ou acheter ce qu'ils pouvaient trouver dans le coin boutique. Sang Kyu ne prêtait pas trop attention à cela, jusqu'à entendre son patron l'appeler et lui demander de venir.

Monté sur des ressorts, le jeune homme quitta sa chaise pour rejoindre l'homme qui lui demandait de tatouer son client. Quoi ? Kyu fit les gros yeux en les posant sur la fameuse personne, qui semblait déjà bien tatoué. Ne pouvant qu'approuver la requête de son patron, il lui fit signe de le suivre pour rejoindre une autre pièce se trouvant derrière un rideau de perle. Son patron utilisait toujours le fauteuil principal se trouvant dans la plus grande pièce, donc il ne pouvait prendre que la seconde, plus petite mais autant équipé. « Bonjour ~ Vous avez déjà vu avec mon patron pour votre modèle ? J'ai besoin de le refaire pour pouvoir l'imprimer sur l'endroit que vous désirez tatouer. » Expliquait-il calmement en gardant son sourire. Il ne voulait pas paraître trop brusque ou incompétent, mais ça le stressait toujours de devoir faire un tatouage à quelqu'un. « Où voulez-vous le faire ? » En lui posant ses questions, Sang Kyu s'activait à préparer son matériel, attendant d'avoir plus d'information sur le tatouage du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

suprématie

DC : Zhao Baojin
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 1289
Avatar : jay park
Pseudo : cateden

Emploi : éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse

Bloc note :

MessageSujet: Re: « what have you done »   Mer 15 Mai - 19:19

what have you done


Il semblait jeune, trop jeune. Et cela me perturbait un peu trop pour mon propre bien. Était-il au moins compétant ? Je le fixais, longtemps, et très sceptique, croisant mes bras sur mon torse alors que je le regardais de haut en bas en fronçant les sourcils. Je n'allais pas le laisser imprimer quelque chose dans ma peau. Je n'avais pas envie qu'il pose son aiguille dans ma peau, et que son erreur reste à jamais gravé sur moi, me prouvant la bêtise que j'avais eu de le laisser faire... Mais en même temps, c'était le patron qui me le proposait... et je lui faisais, d'une certaine manière, confiance. Et s'il me proposait quelqu'un, c'est qu'il savait qu'il était capable de faire les choses bien.

On pouvait très bien deviné au premier regard que ce n'était pas la première fois que je venais ici, et la façon dont je m’appropriais les lieux montrait encore que j'étais habitué à venir ici, comme si c'était presque ma deuxième maison. Et je me doutais que j'étais un trop bon client pour que le patron ose me perdre en risquant de faire travailler un stagiaire incapable... Donc j'allais faire confiance. J'allais m'asseoir, montrer ce que je voulais imprimer sur ma peau, et me détendre, parce que je ne devais absolument pas m'inquiéter de me retrouver avec quelque chose d'horrible à me trimbaler tout les jours. J'a. vais. con. fi. ance.

« Bonjour ~ Vous avez déjà vu avec mon patron pour votre modèle ? J'ai besoin de le refaire pour pouvoir l'imprimer sur l'endroit que vous désirez tatouer. » avait-il alors dit, et ça commençait plutôt bien, disons, je lui tendis le papier que j'avais plié, et encore plié dans ma poche, espérant que le dessin reste lisible tout en me disant que je devais perdre cette habitude de tout ranger dans mes poches pour ensuite m'asseoir dessus et ainsi les plier. Une fois qu'il le pris, il me demanda : « Où voulez-vous le faire ? » Je n'hésitais pas une seconde avant d'enlever mon t-shirt et de lui tourner le dos.

Je montrais à l'aide de mon bras droit mon dos derrière l'épaule gauche, tout en disant : « dans cette zone là » Je me retournais alors pour lui faire face, lui expliquant : « J'aimerais qu'il soit assez grand, tu vois ?» Il avait l'air bien trop jeune pour que je le vouvoie, même si ça pouvait paraître comme un manque de politesse. « En fait, je veux qu'il recouvre mon omoplate » Je savais que c'était une zone difficile, avec la bosse que l'os créait ici... Mais en même temps, je ne voyais aucun autre endroit pour faire mon tatouage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « what have you done »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« what have you done »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
veneficia felis :: 
la fin
 :: les anciens rps
-