AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 go kong na ♔sweet cruelty


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


DC : none
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 111
Avatar : son ga in
Pseudo : breakfast, la nymphe.

Emploi : comédienne passionée.

Bloc note : dans ses yeux se sont glissés des cristaux, son sourire n'est qu'éclat ; et c'est sa main dans la tienne qui l'abandonne de tout ses personnages.


MessageSujet: go kong na ♔sweet cruelty   Lun 15 Avr - 4:07

go kong na

23
coréenne
comédienne
heterosexuelle
moyenne
jeoju
caractère


Ne te cache pas sous ces belles robes, ne te cache pas sous ces belles paroles. Laisse tomber le masque, montre nous tes beaux yeux. Enlève ces gants, que l'on puisse y découvrir alors la douceur de cette peau. Déchausse toi donc, que l'on puisse entendre ton pas feutré. Laisse moi peindre sur ces lèvres, le sourire le plus exquis. Que ce maquillage fonde, et laisse voir la plus splendide des créatures..

Rien de magique en cela, oh non. Unique maîtresse de ton âme, tu t'imprègne des plus populaires. Qui es-tu ? Lady Macbeth ou bien Louise Strozzi ? Jocaste ou bien Elvire ? Nul ne saurait le dire. Tu n'es personne et tu es tout le monde en même temps. Tu peux être Antigone, tu peux être Pierrot. Ta personnalité est changeante et on ne saurait savoir qui tu es. On ne t'a jamais vraiment donné de nom, on ne t'as jamais appelé ; pour eux il y a beaucoup trop à déchiffrer. Tu as toujours eu soif de connaissance et de découverte. Ton esprit est imbibé de mille et une tirades, de mille et une stichomythies. Toi, belle Kong Na, tu dévore ces personnage et les garde maternellement en toi jusqu'à qu'ils laisse place à cette autre héroïne. Tu représente les femmes de tout temps et de tout âge. Tu représente l'amoureuse et tu représente la sanguinaire. Tu représente l'innocente et tu représente la perfide. Tu attire les opposés, et tu n'agis qu'en fonction de cette invention, de cette fiction. Et bien courageux est celui qui saurait sourire devant chacune de tes paroles, chacun de tes regards..


Petite princesse, fruit de l'imperfection et de la singularité. Toi qui ne voit jamais le bout de cet infini, toi qui ne connaît ni règles ni limites. Toi qui t'impose comme souveraine de tout et de tous, qui possède pourtant la douceur des plus beaux songes. Toi qui est tapie dans l'ombre comme les plus grands des secrets et qui est aussi éclatante que soleil. Fille d'Aphrodite, ton sourire illuminerai le plus sombre des jours. Et cet air assassin qui orne ce regard, ce rire cristallin qui accompagne les plus durs silences te vont à ravir. Beau Malin, n'as-tu donc pas de cœur ? Oh si je suis convaincue du contraire. Car tout bonheur ne peut-être inné, quel qu’il soit. Égoïsme ou instant de survie, sadisme ou pure autosatisfaction : il n'y a rien de divin en le contentement.



Et quand tes yeux lisent l'encre qui s'inscrit doucement sur ta peau, et quand ton âme se laisse enivrer par ce doux parfum, ce voyage paradisiaque, tu incarne l'authenticité parfaite. Paradoxale, le penses-tu ? Pourtant c'est ce que tu es ma douce : un paradoxe. Tu es un nid d'incohérences, un nid d'énigmes. Et de mystères. Car il n'y a rien de plus beau que le mystère.
histoire


Il n'y a pas plus éphémère que le plaisir voilà pourquoi tu t’empressais de les enchaîner de peur de rester insatisfaite. Depuis ton plus jeune âge tu ne peu rester en place, tu ne peux rester intellectuellement reposée. Toujours en éveille, entourée de merveilles, rien ne t'a jamais fais plus envie que l'apprentissage. Et c'est dans les bras de la comédie, dans les bras du théâtre que tu tomba dés la sortie du berceau.


Tu étais assise là bas, ou ici, pas trop loin pour que l'on puisse te voir mais assez pour qu'on puisse t'oublier. Tes paroles étranges effrayaient les autres enfants, nul ne te connaissait et nul ne voulait te découvrir. Pourtant il n'y avait rien de plus enchanteurs que tes belles paroles, que ces contes et autre poésies. Quand on est enfant on se noie dans ces féeries, on n'en est pas apeuré. Toi en revanche tu étais prête à tout engloutir : tu t'adaptais à ton âge et à ce qui t'était accessible. Et c'est de là que naquit la passion du jeu, cette métamorphose. Tel le phénix, tu te meurs à chaque rôle pour renaître de tes cendres et être plus superbe encore. Et ce dévouement à l'art de la scène ne fit que s'amplifier d'années en années.

Tes relations sociales s'améliorèrent quelque peu au fil du temps ; on te voyait comme la fille souriante au regard de feu et paradoxalement, la fille froide à la stabilité mentale douteuse. Tu peux être agréable comme malsaine et c'est toujours avec un sourire crispé que l'on répondait à tes répliques. L'absurde, l'horreur et le pathétique ne t'ont jamais effrayé. Et quelque soit cette émotion qui naît en toi, quand ta voix maquillée par tant d'émotions s'élèvent, quand tes mots claquent dans l'air, quand ton regard se perd dans l'océan d'obscurité qui masque la foule … alors tu soumets chaque spectateur à ton langage.


« - Kong Na mon ange .. viens manger et reposes toi, tu as une mine épouvantable.
-Knut Hamsun a prouvé qu'il était possible de résister à la faim ; si son anonyme personnage y est parvenu je penses pouvoir être en mesure de le faire.
 »

Tu exaspérais tes parents et éveillais leur inquiétude. Finalement, ils n'étaient pas si différents des autres si ce n'est qu'ils t'aimaient irrévocablement. Car comme tout les autres ils n'arrivaient pas à te définir, toi leur propre fille. Une personnalité aussi alternative que la tienne a toujours laisser le monde extérieur perplexe. Mais la perplexité de tes parents et leur regards remplit de question ont toujours fait naître en toi une rage singulière et inexpliquée. Tu n'étais pas folle, te répétais-tu avec la férocité d'une lionne. Pour eux, il ne voyait la perfection qu'en tes yeux. Pourtant ils le savaient : tu n'étais pas eux, tu n'étais pas des leur. Et malgré le voile qui couvrait leurs pensées, tu n'étais plus que trahison..

Le théâtre t a toujours accompagné il fait parti de ta vie. Et c'est ainsi que les gens doivent t'accepter. Tu n'as jamais été fermée aux autres ; ce sont plutôt les autres qui se montrent fermés à toi. Tu t'en rappelles de ce jour n'est ce pas ? Ils étaient deux et leur mine reflétait la fatigue. Leurs regards dégageaient quelque chose de fort, tout comme le tien. Et il est bien connu que les forces s'attirent. C’est pourquoi tu leur ai venu en aide, tu leur as prêté main forte. En réalité tu n'as jamais su pourquoi mais c'est ainsi. Voilà, ce fut le début d'une réelle relation entre individus pour toi. Et pour cette fois ce fut bien réel.

Depuis ta majorité, depuis ton entrée au conservatoire, tu es devenu l'agent le plus libre qu'il puisse y avoir. Entièrement émancipée, plus rien ne te rattache à qui que ce soit. Alors tu te tapis dans l'ombre, ici et là, pas trop pour que l'on puisse encore te voir mais assez pour que l'on puisse t'oublier. Pourtant, Kong Na, tu n'es pas un personnage que l'on oublie si facilement. Tu es le personnage principal de ton propre songe, de ta propre pièce ; que le spectacle continue.
intuition
Cette prémonition, cette anticipation. En toi n'a jamais naquit l'appréhension, car tu as cette sorte d'intuition. Tout bonheur, tout chagrin, tout mécontentement ; à tes yeux rien n'est plus limpide. Tu peux sentir cette énergie, tu peux sentir ces émotions. Tu les devine sans peine et les déchiffre avec précaution. A peine ouvre-t-il la bouche, que tu sais déjà ce qui se dégagera de ses dires. A peine prend t elle le soin de réfléchir sur ses mots que tu connais déjà l'intonation. Cependant, tu n'arrive pas encore à cerner l'exactitude. Si c'est de la colère que tu sens venir, tu ne saurais dire si il s'agit d'un typhon. Si c'est de la joie, tu ne saurais la qualifier d'intense ou de légère. Toi qui incarne chaque Hommes, toi qui est à la fois l'as et le cœur, préméditer n'est plus un secret.
acceptes-tu de te voir attribué un koyangi ? (gusok seulement) oui/non


breakfast, la nymphe.
pseudo
je n ai pas d âge.
âge
de mon rocher
d'où viens-tu ?
personnage inventé
personnage inventé ?
son ga in
ton avatar
une vraie pluie de confettis de pêches.
ton avis
je vous bénis par le pouvoir des eaux pieuses, les petits ragondins.
autre chose ?

made by cateden


Dernière édition par Go Kong Na le Mer 17 Avr - 21:08, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

suprématie

DC : Zhao Baojin
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 1289
Avatar : jay park
Pseudo : cateden

Emploi : éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse

Bloc note :

MessageSujet: Re: go kong na ♔sweet cruelty   Lun 15 Avr - 6:28

WOW ! La nymphe, tu me surprends :O ! Tu fais une jeuuuuuuuuuune !!!!! T'es sur que t'as pas inversé les chiffres xD ?
Sinon bienvenue hein, fait pas trop de folie, te noie pas dans ta riviere stp j'ai besoin de toi. Gain, c'est sexy, j'aime ça, vraiment, beaucoup..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fou du roi

DC : Yi Su wei
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 425
Avatar : Lee Joon
Pseudo : Oignivore

Emploi : Patron du cat's eyes, et chasseur d'énergie à pleins temps.

Bloc note : “L'univers est un entrelas de forces. La voie du marchombre sinue entre ces forces et le marchombre se rit d'elles. Invisibles, il les voit. Impalpable, il les sent. Immatérielles, il les touche. Le vent est une de ces forces.



Puissance enivrante, douceur exaltante, soleil de mes nuits, fleure de printemps.

Oh my fucking god. , i'm a girl.

MessageSujet: Re: go kong na ♔sweet cruelty   Lun 15 Avr - 9:41

reowr. ESHHH VOILAAAA. Nous sommes la team... la team... La team des pêches dures pour faire de vilaines choses niyéhéhéhé. Ouais bon. J'sais pas quoi dire, mais j'suis trop contente que tu sois làààà vazy. On va tout déchirer. Keur sur toi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar

suprématie

DC : Zhao Baojin
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 1289
Avatar : jay park
Pseudo : cateden

Emploi : éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse

Bloc note :

MessageSujet: Re: go kong na ♔sweet cruelty   Mer 17 Avr - 21:09


félicitation !

tu es validé !

Tu es maintenant un jeoju, ces maudits des dieux qui les ont puni en leur empêchant d'exploiter leur pouvoir. cependant, tu as encore la chance de pouvoir l'exploiter en volant l'énergie des gusok ou des koyangi, alors, va créer ta fiche de lien pour te trouver tes victimes. va aussi te chercher un logement pour ne pas finir dans la rue. si tu as des suggestions, ou des demandes, fait nous en part ici. Le flood ainsi que les jeux te sont à présent ouvert !
Et maintenant, amuse toi bien !

made by eden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: go kong na ♔sweet cruelty   

Revenir en haut Aller en bas
 

go kong na ♔sweet cruelty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
veneficia felis :: 
veneficia felis
 :: présentation :: membres validés :: jeoju
-