AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 But I see your true colors ▬ feat. Gabriel


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité


MessageSujet: But I see your true colors ▬ feat. Gabriel   Mer 15 Mai - 15:35

S'il y avait bien une chose dans ce monde que je déteste et aime, c'est mon travail. C'est complètement idiot et cela n'a surtout aucuns sens, mais c'est la vérité : je hais et aime mon boulot. On peut bien me prendre pour une folle ou pour quelqu'un qui n'a pas d'idées logiques, je m'en fiche actuellement. En plus de cela, mon explication est très logique : je déteste mon travail parce que bon, qui aime un travail que l'on n'a pas choisi et qui est fatiguant ? Personnes, ou alors il faut être sacrément sado-masochiste si vous voulez mon humble avis. Mais en même temps je l'aime ce boulot, grâce à lui je peux aider mon beau-père et j'ai rencontré des personnes hors-norme avec qui je m'entends plutôt bien, voir très bien. Dans tous les cas, ce soir je suis une nouvelle fois de corvée : le service. N'étant pas réellement douée avec le mélange des boissons et les cocktails bizarres, je ne me retrouve que très rarement au bar, donc je suis toujours de service. Le pire dans cette histoire, c'est que l'histoire se répète : je hais et aime servir les gens. Encore ? Oui, je sais, mais il y a aussi des raisons très logiques et plausibles : je le hais tout simplement à cause de certains abrutis pervers qui boivent comme des trous et appellent toutes les femmes « ma jolie » ou autre. Mais je dois bien avouer que servir les personnes et être au contact du client, j'aime ça et j'espère continuer plus tard, en parallèle avec ma passion : la danse. Soupirant, je pris mon sac à main avec toutes mes affaires à l'intérieur et je quittai l'appartement vide de présence, mon beau-père étant déjà parti au travail lui aussi. C'en est presque effrayant, le fait que lui et moi ayons les mêmes horaires... Enfin bon, ce n'est pas le moment pour réfléchir à ce genre de chose sans réelle importance. Je dois me rendre au bar et pour une fois je ne suis pas en retard. Si ce n'est pas magnifique franchement ! Parce que bon, moi et le retard, on s'aime plutôt bien d'habitude. Une fois que je fus dehors, je resserrai contre moi ma veste, le vent était quelque peu présent. Vivement qu'il fasse chaud et beau matin, midi et soir.

[…]

Poussant la porte des employés, j'ouvris ma veste, remettant mes cheveux en place. Je partis en direction des vestiaires pour me changer. Car oui, je me change avant de commencer mon service, surtout celui à cette heure-ci : c'est déjà arrivé que l'on renverse à boire ou même à manger sur moi, alors bon, me promener et renter chez moi avec de la bière et des cacahuètes sur mon haut, ça fait pas très classe quoi. Une fois à l'intérieur des vestiaires, j'enlevai mes vêtements pour en mettre des plus...apte à l'ambiance. Tenue . Une fois prête, je déposai mes affaires dans mon casier et je partis vers la porte d'entrée pour employés. Saluant le barman, je pris un plateau, écoutant attentivement ses directives pour la soirée. D'accord, bon apparemment il y a un monde fou, comme d'habitude quoi, et je vais devoir speeder pour servir le plus de monde possible en peu de temps. Parce qu'en plus, nous ne sommes que quatre serveuses ce soir et malgré ce que l'on peut en penser, c'est pas beaucoup, voir pas assez pour ce genre de bar. Souhaitant un bon courage à mes collègues de travail, je partis, plateau en main pour écouter des personnes choisir pendant trois ans ce qu'ils veulent boire. Avec toute l'agilité que j'ai, j'évitai un adolescent déjà complètement saoul et qui dansait à côté de la piste et tout aussi bien qu'une grand-mère. Paix à son âme. Pauvre jeune homme, non mais vraiment. Regardant un groupe de plusieurs personnes arriver en même temps et s'assoir à la même table, je fis un signe de tête à mes collègues pour les prévenir que je m'en occupais. Me dirigeant vers des tables vides, je pris les verres et bouteilles vides, les posai sur la bar et pris quelques commandes pour laisser le temps au groupe de choisir ce qu'ils veulent boire ou manger. Environ cinq minutes plus tard un des hommes me fit un signe de la main pour que je vienne prendre leur commande, ce que je fis immédiatement.

« Bonsoir, que puis-je pour vous ? »


Sortant mon magnifique bloc note noire à l'effigie du bar, je pris les commandes silencieusement jusqu'à que CETTE voix retentit. Relevant la tête de mon bloc note, mes yeux s'ouvrirent sous la surprise de voir le jeune homme de la bibliothèque. Celui qui m'avait fixé comme si j'étais idiote lorsque mon portable avait malencontreusement sonné à la bibliothèque. Je m'en rappelle, vu que je lui avais clairement demandé quel était son problème. Et vu son regard, il m'a bel et bien reconnu lui aussi. Soupirant, je souris une nouvelle fois, pris sa commande et repartis, évitant toujours les idiots bourrés. Posant mon plateau sur le bar en attendant que ma commande soit servis,j e repris ma respiration. Mon dieu, je sens que cette soirée va être totalement...horrible.
Revenir en haut Aller en bas
 

But I see your true colors ▬ feat. Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AppleSunrise ϟ I see your true colors
» Je n'ai pas peur des ivrognes [ Feat. Gabriel]
» True Blood
» Let your love come true
» True blood.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
veneficia felis :: 
la fin
 :: les anciens rps
-