AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 heecheol ♔ She won’t pick up my phone calls


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 26/07/2013
Messages : 11
Avatar : Han SunHwa.
Pseudo : H2O.

Bloc note :
Me souvenir de faire la misère à Jung Hee, il doit payer cher pour sa traîtrise.

MessageSujet: heecheol ♔ She won’t pick up my phone calls   Sam 27 Juil - 8:46

Yu Hee Cheol

vingt-quatre ans
coréenne
pédiatre en formation
hétérosexuelle
aisé
simin
ALL I NEED
IS A PAINKILLER
Tes démons sont une véritable souffrance, jusqu’à récemment ils n’avaient qu’une forme vague et l’obscurité ne t’effrayaient pas car tu sais qu’importe ce qui pouvait se passer, il serait toujours là pour toi. Mais maintenant que tu as goûté à la pomme de discorde, tu sais que ces chimères qui longtemps étaient tapis au fond de toi se sont réveillées et n’attendent seulement que tu baisses ta garde pour jaillir et t’engloutir. Tu as vu un de leur visage, et maintenant tu sais ce que tu redoutes plus que tout, la solitude. La solitude car elle amène dans son funeste cortège, le doute, l’incertitude et la désillusion. Et lorsque tes questions ne trouvent de réponse, tu commences inconsciemment à déformer la vérité et à t’imaginer que tout n’était qu’au final un tissu de mensonges aligné à la suite. Tu détestes spéculer, mais le goût amer de la trahison fausse ta capacité de jugement, et tes larmes t’empêchent de prendre du recul. Même si tu te dis forte, au fond, tu es plus sensible et plus vulnérable. Tes faiblesses, tes peurs, tes souffrances, tu les caches et tu les as extériorisés une fois dans cette chambre des secrets. Maintenant, tu essaies d’aller de l’avant mais tu sais pertinemment que tu ne fais que fuir. Secrètement, tu as refermé une porte en toi que tu gardais grande ouverte. Nul ne doit voir tes larmes, tes faiblesses. Nul ne soit savoir que derrière tes sourires, ce cache une personne meurtrie, déboussolées. Alors tu mens à toi et à ceux qui te sont proches. Tu ne veux pas les inquiéter et parce que tu ne veux pas te dévoiler. Tu as appris à tes dépends que dans ce monde, si tu montrais la moindre de tes faiblesses, d’autre pouvaient s’en servir contre toi pour assouvir leur satisfaction personnelle de te voir détruite ou pour te marcher dessus et se propulser vers les sommets que tu convoitais tant.
Ce dont tu as bien horreur, ce sont les coups bas, la triche et l’hypocrisie. Tu exècres ceux qui utilisent ses recours pour parvenir à leur fin, et à ces gens tu ne fais aucun cadeau. Si la majorité détourne leur regard et font semblant de ne rien voir, toi tu te jettes dans la bataille et fait ce qui te semble juste. Tu es loin d’être une de ses filles qui craint être blessé, au contraire tu abordes avec fierté tes blessures. Garçon manqué, justicière au grand cœur, tu es restée une enfant, une adolescente qui rêve d’un monde plus équitable et juste plus drôle. Tu n’as pas peur d’être frappé en retour, et tu ne crains pas l’échec car une fois tombé au plus bas, tu sais que tu ne peux pas descendre plus, alors il te suffit juste de te lever et d’entrer de nouveau dans le ring. T’es juste stupide.

Aujourd’hui, elle n’est plus qu’une ombre, un tissu de mensonge qui de jour en jour s’épaissit et s’obscurité davantage. Au début, c’était un mensonge innocent, un déni et puis sans qu’elle s’en aperçoive cela a pris de l’ampleur à tel point qu’elle est incapable de dire ce qu’elle ressent, elle qui était déjà si secrète sur ses états d’âme. Elle se recroqueville sur elle-même, s’enfonce dans son silence et son malheur sans que personne n’en sache rien. Car elle continue à sourire et rire comme si rien n’avait entaché ta joie de vivre, une légère tristesse vite balayé par son entrain. Mais elle ment, tout n’est qu’une façade, un rôle que elle a soigneusement travaillé pour que personne n’y voit de faille. Car derrière son masque, ses larmes se sont taris mais pas ceux de son cœur. Il y a un trou béant dans sa poitrine. Un trou sans fond que rien ne comble. Un trou qu’elle refuse de refermer. Elle ne veut pas oublier.

histoire

Petites histoires.
Épisode 01
« Heecheol, as-tu pu acheter tes manuels scolaires ? » la voix de ma mère résonne depuis la cuisine dès lors où je franchis la porte. Me déchaussant, j’arrive et l’embrasse bruyamment sur la joue avant d’ouvrir le frigo voir s’il restait des restes à grignoter. « La libraire était fermé aujourd’hui, mais tu ne vas pas me croire, sur le chemin de la maison j’ai vu qu’il y avait un club de boxe qui venait d’ouvrir et les prix d’inscription pour les dix premiers étaient réduit de 70% ! ». Je me retourne et manque de me prendre un torchon humide dans la figure. Oh ho. « Ne me dis pas que tu as utilisé l’argent pour ça ?! » Elle crie et jette sur moi tous les torchons qu’elle avait à disposition et avant de me courir après. « Reviens tout de suite fille ingrate ! Quand ton père l’apprendra, tu vas voir… ». Je m’arrête et lui souris, « Papa m’a dit que je pouvais. » Elle hurle tandis que je monte dans ma chambre en riant avant de lui crier de l’étage, « Maman, achète-toi des gants s’il te plaît ! J’en aurai besoiiin ! ».

Épisode 02
« Monsieur Yu, merci de vous être déplacer. Asseyez-vous je vous prie. Nous vous avons appelé pour vous parler de votre fille Heecheol. » La directrice ferme la porte et s’assied derrière son bureau, devant nous. « Ses notes ont-ils chutés ? ». Elle ajusta ses lunettes roses pétards avant de continuer d’une voix monotone « Non, ils sont toujours bons. Le problème c’est son comportement. » Je sentis le regard de mon père se poser sur moi mais je m’entêtais à fixer mes pieds. « C’est la troisième fois qu’elle déclenche une bagarre au sein de l’établissement. » « Elle a gagné au moins ? Euh, je veux dire, je suis vraiment désolé du comportement de ma fille. Je veillerai à ce que cela ne se reproduise pas. » « Ceci est mon dernier avertissement, et j’ai cru voir que c’est pour ses mêmes raisons qu’elle a été renvoyé de ses précédents établissement non ? Faites-y plus attention. » Elle se lève et nous indique la sortie. Et lorsque la porte se referma. « J’espère que tu leur à montrer qui c’est qui commande ! »

Épisode 03
Comme à son habitude, les jours d’été mon frère se trimballait en caleçon. Il n’y avait aucune gêne entre nous, après tout, je passais presque 24h sur 24 avec lui – notons que nous partagions la même chambre, et le même lit -. En le voyant arriver, je le regarde de haut en bas avant de soupirer « Oppa, tu devrais avoir davantage d’ados, en voyant le l’air incrédule sur son visage je continuais, le mois dernier avec tes photos j’ai pu gagner 28000won mais là, elles se plaignent qu’il n’y a plus rien à voir. Junghee et les jumeaux me rapportent plus d’argent que toi, tu ne vas pas te laisser battre hein». Et il me frappa et porta un t-shirt pendant toute une semaine.

Épisode 04
Depuis quelque temps, je n’arrivais plus à regarder Junghee dans les yeux. Dès que je croisais son regard, inconsciemment je baissais le mien. Et lorsqu’il s’approchait trop près de moi, je commençai à me poser des questions comme « omo, il va voir que je n’ai pas lavé mes cheveux depuis deux jours » ou « il va voir que j’ai le même t-shirt depuis quatre jours ». Pour y remédier je m’étais décidé à tout simplement l’éviter – ça devenait dangereux car je commençais à avoir davantage de photographies de lui que de mon frère ! -, et cela quitte à éviter le petit gang que nous formions (mon frère, les jumeaux Changhee et Haecheon, ainsi que lui et moi). Et un jour, il nous annonça qu’il était gay. Pas joyeux, mais qu’il aimait les hommes. Du coup, j’ai compris que si j’étais mal à l’aise c’était parce que je le savais. Maintenant, je fais en sorte qu’il ne touche pas trop mon frère car les filles de ma classe ont dit que ça pouvait être contagieux.

Épisode 05
« Maman, je sais ce que je veux faire plus tard ! » La voyant assise en train d’éplucher des pommes, je me glisse derrière elle et lui masse les épaules. « Je veux être une chanteuse. » Elle manque de se couper et me lance un regard médusé. « Pas question. » Je souris. « j’ai gagné le concours de chant et les professeurs me disent que j’ai beaucoup de talents ! » « Tu chantes pas, tu hurles sous la douche. Va-t’en horrible créature. » « Je serai chanteuse. Achète-moi un piano puisque Oppa a déjà une guitare sinon, je risquerai bien de me faire renvoyer du lycée… ». Elle fourre dans ma bouche les morceaux de pommes qu’elle avait coupées. « Laisse-moi tranquille. Tu devrais avoir honte de faire du chantage à ta pauvre mère. Aigooo….»

Épisode 06
Mes parents arrivent et me retrouvent en pleurs devant le frigo. « Heecheol ommoni, je t’avais dit de ne pas la priver de nourriture juste parce que tu la trouve un peu grosse ! » Je crie, j’hurle et me roule par terre. « Oppa est parti à Yuheon ! ». Je pleure comme je n’ai jamais pleuré auparavant, j’arrive plus à réfléchir, ni même à articuler le moindre mot après ça. Inconsolable, je me sentais trahie. Je pensais que rien ne pouvait nous séparer, pas même le barbu dans le ciel. Je pouvais plus m’arrêter de pleurer alors je me suis mise à le détester.

Épisode 07
« Heecheol, ça fait une semaine que tu ne manges presque plus. Sors de ta chambre s’il te plaît. »

Épisode 08
« Heecheol, si tu continues à n’en faire qu’à ta tête je vais casser cette porte ! » « Vous pouvez entrer. La porte est ouverte. » Ma voix était grave, presque méconnaissable même pour moi. Mais lorsqu’ils ouvrirent la porte, ils restèrent au seuil de celle-ci. La chambre était saccagé, des éclats de verre jonchaient le sol, et moi, assise au milieu de ce bordel, je les regardais sans réellement les voir. « Je serai sage dorénavant. »

Épisode 09
« Je vais partir à Yuheon continuer mes études médicales car les universités là-bas sont meilleures et je pourrai apprendre acquérir de l’expérience pour devenir à mon tour un bon pédiatre. » murmurai-je en fixant ma tasse de thé tandis que mes parents me regardaient. Je savais qu’ils voulaient savoir pour lui, mais un an s’était écoulé et ce sujet demeurait sensible. Hormis ça, tout avait repris son cours, j’étais redevenue moi. « Le conservatoire… » « Ne me parlez plus de musique ».

Épisode 10
Et maintenant, cela fait douze mois et trois jours que je vis à Séoul. J’y ai rencontré ma première amie, Iseul et mon premier ami masculin, Jongdae. Je vis dans un appartement avec mon meilleur ami Junghee – du moins, il s’est imposé, j’ai n’ai pas eu le choix – et j’enchaîne les petits jobs pour pouvoir payer mes frais de scolarité, mon loyer et mes dépenses.

Ce sont les derniers mots de mots journal.
Quand je t'ai retrouvé, tu étais froid.

ESTO MEMOR.
I.
Tu as disparu dans l’éther, ne laissant derrière toi que des souvenirs. Trop douloureux à porter, trop distillée par la douleur, c’est un doux nectar, un poison qui me paralyse. Tourne en boucle nos souvenirs dans ma tête, je revis chaque instant passé mais dès que la réalité me rattrape, tout s’évapore, les détails, la couleur, et même ton visage. Je déforme et reconstruis notre idylle sur les ruines de ton présent qui s’est arrêté depuis déjà longtemps.  Je te cherche inlassablement sans même le savoir car tout me rappelle que nous avons été là, ensemble, dans un autre temps. Je refuse de croire que tu es parti, je refuse d’accepter que tu m’as quitté. Je ne veux pas te laisser partir. Encore.

II.
Une photographie qui passe de main en main. Une photographie pour commémorer, se souvenir qu’il y a bien eu ce moment. Une photographie pour garder une trace de soi, aussi petite soit-elle. Anonyme, annoté, une photo pour immortaliser.  « Soyez juste vous-même. Vous n’avez pas besoin de sourire si vous ne voulez pas sourire, votre regard vous trahit. » M’avait-il dit avant d’appuyer sur le déclencheur. Depuis, elle traverse chaque semaine le seuil de la porte du studio. C’est devenu une sorte de thérapie, de remède. Une façon de dire je ne disparaîtrais pas subitement.

III.
« Vous refusez de me laisser partir, pensez-vous réellement que les enfants peuvent soigner ses blessures ? Même le temps semble pouvoir rien n’y faire. » sa voix est boudeuse, et pleines de reproches, pourtant l’homme qui se tient à ses côtés, en blouse, les yeux rivés vers les enfants lui répondit par un simple « oui ».  Elle n’aimait pas cette certitude qu’il avait sur cette prétendue guérison certaine. « Il suffit juste d’y croire. » elle le détestait. Ce mentor de pacotille.


fiu
pseudo
piu.
âge
xiuxiuxiu
d'où viens-tu ?
 
personnage inventé ?
Han Sunhwa
ton avatar
 
ton avis
 
autre chose ?

made by cateden


Dernière édition par Yu Hee Cheol le Sam 27 Juil - 21:44, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau 1

Date d'inscription : 15/04/2013
Messages : 838
Avatar : Moon Jong Up
Pseudo : Madara

Emploi : Étudiant en droit


MessageSujet: Re: heecheol ♔ She won’t pick up my phone calls   Sam 27 Juil - 9:26

Bienvenueeeeeee  

_________________


✝️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 27/07/2013
Messages : 23
Avatar : WU JIHO BABE
Pseudo : ton oxygène, ton air, ta façon de vivre et ta galère.


MessageSujet: Re: heecheol ♔ She won’t pick up my phone calls   Sam 27 Juil - 9:29

tu sais je t'aime ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fou du roi

DC : Yi Su wei
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 425
Avatar : Lee Joon
Pseudo : Oignivore

Emploi : Patron du cat's eyes, et chasseur d'énergie à pleins temps.

Bloc note : “L'univers est un entrelas de forces. La voie du marchombre sinue entre ces forces et le marchombre se rit d'elles. Invisibles, il les voit. Impalpable, il les sent. Immatérielles, il les touche. Le vent est une de ces forces.



Puissance enivrante, douceur exaltante, soleil de mes nuits, fleure de printemps.

Oh my fucking god. , i'm a girl.

MessageSujet: Re: heecheol ♔ She won’t pick up my phone calls   Sam 27 Juil - 11:06

Hee cheol chaton d'amour

_________________
Forgiveness.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar

Fou du roi

DC : Yi Su wei
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 425
Avatar : Lee Joon
Pseudo : Oignivore

Emploi : Patron du cat's eyes, et chasseur d'énergie à pleins temps.

Bloc note : “L'univers est un entrelas de forces. La voie du marchombre sinue entre ces forces et le marchombre se rit d'elles. Invisibles, il les voit. Impalpable, il les sent. Immatérielles, il les touche. Le vent est une de ces forces.



Puissance enivrante, douceur exaltante, soleil de mes nuits, fleure de printemps.

Oh my fucking god. , i'm a girl.

MessageSujet: Re: heecheol ♔ She won’t pick up my phone calls   Sam 27 Juil - 15:21


félicitation !

tu es validée !

Tu es maintenant un simin, un citoyen de Yuheon. Toi qui vis dans ces rues, tu dois sûrement avoir des amis, et bien retrouve les en créant ta fiche de lien. va aussi te chercher un logement pour ne pas finir dans la rue. si tu as des suggestions, ou des demandes, fait nous en part ici. Le flood ainsi que les jeux te sont à présent ouvert !
Et maintenant, amuse toi bien !

made by eden

_________________
Forgiveness.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: heecheol ♔ She won’t pick up my phone calls   

Revenir en haut Aller en bas
 

heecheol ♔ She won’t pick up my phone calls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pick a vendre
» Draft Pick
» Draft Pick 2016
» Tirage au sort pour le 1st pick overall 2013 TSHL
» ⊰ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
veneficia felis :: 
veneficia felis
 :: présentation :: membres validés :: simin
-