AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 HWAN JUNG HEE △ and we dance all night to the best song ever !


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 27/07/2013
Messages : 23
Avatar : WU JIHO BABE
Pseudo : ton oxygène, ton air, ta façon de vivre et ta galère.


MessageSujet: HWAN JUNG HEE △ and we dance all night to the best song ever !   Sam 27 Juil - 9:45

Hwan Jung Hee

26 ans
coréen
écrivain et illustrateur de livres d'enfant
hétérosexuel mais se fait passer pour gay
moyen
simin
the pretty lie
the ugly truth
« JUNG HEE ! mais... mais fais donc attention ! » « pardon pardon ! » une grimace gênée, et un sourire d'excuse, et tout était déjà pardonné.

Jung Hee, c'est le genre de gars à s'attirer des ennuis sans même le faire exprès, ou s'en rendre compte. Il est maladroit. il est capable de faire s'éclater au sol un verre posé au milieu d'une table sans même l'avoir voulu, ou même de tomber au beau milieu de la rue alors qu'il n'y avait aucun obstacle sur son chemin. Il a la langue bien trop pendue, et ne réfléchit vraiment jamais avant de parler. Il dit toujours tout ce qu'il pense en premier, même la plus grosse connerie du monde, ou la chose qui n'a absolument aucun rapport avec ce dont il parlait au début, et c'est ça qui lui attire le plus d'ennuis, car les gens auxquels ils parlent ont toujours l'impression qu'il se fout de leur gueule, alors que ce n'est pas du tout le cas. Et Jung Hee ne traîne pas souvent avec les plus sympas.

Parce que Jung Hee, il est gentil. Trop gentil. Et qu'il aime tout le monde. A tel point qu'il pense toujours aux autres avant lui même. Il n'a pas de préjugé, et n'en veut pas dans sa vie, aimant se faire sa propre opinion des choses et ne pas suivre les gens comme un petit chien - et du coup, il peut lui arriver de traîner avec les pires racailles, comme les plus petites et gentilles gamines de seize ans sans soucis. Et ça, bien sûr ça lui attire des ennuis. Parce que lui, il dit tout ce qu'il pense, et les petits rebelles n'aiment pas vraiment être remis sur le droit chemin, et que lui, il a vingt-cinq ans, et que traîner avec des gamines de seize ans à son âge, ça s'appelle de la pédophilie.

La seule envie que Jung Hee ait jamais eu est d'être aimé. Mais il souhaite tant être aimé que finalement, il se fait détester. Il n'obtient jamais ce qu'il veut. Dès qu'il essaie de faire des efforts pour réussir quelque chose, il échoue lamentablement. Ce n'est pas qu'il est idiot, enfin si... un peu.... mais c'est surtout juste un énorme boulet. Pourtant, il peut être malin, parfois, et très logique. Il arrive à créer des plans - même si ce n'est que pour sûrement faire la plus grosse connerie du siècle qui aura de grande probabilité d'échouer - qui ont l'air très réalisables. Sa capacité à toujours échoué ne le rend pas triste, au contraire, il a plutôt tendance à en rire.

Parce que Jung Hee, ça n'est pas la personne qui se laissera abattre pour un oui ou pour un non. Il aime sourire, même si personne ne lui sourit en retour. Il est courageux, battant, surtout lorsqu'il s'agit de protéger une personne qu'il aime - et il aime beaucoup de monde -. Il fonce souvent dans le tas, sans réfléchir, et se retrouve alors plein de blessures, qui finiront par faire de vilaines cicatrices, mais il aime les regardant en souriant, ou en riant, car elles lui prouvent qu'il est en vie, qu'il se bat pour ce qu'il trouve juste, et fera sûrement des bons souvenir pour ses futurs enfants, auxquels il pourra mentir en leur racontant toute sorte d'histoire farfelue qui le feront passé pour le plus grand héros de tout les temps.

Ce n'est pas qu'il aime mentir, au contraire, c'est plutôt une personne particulièrement sincère, ou se faire passer pour le plus grand héros de tout les temps, il n'est ni narcissique, ni quoique ce soit d'autre dans le même genre, c'est juste qu'il aime faire rêver les gens par sa capacité à maîtriser les mots, seule chose qu'il arrive toujours à bien faire. Il aime raconter des histoires à tout vas, en créer, en écrire, en donner, en offrir, peu importe à qui tant qu'il peut faire partager sa passion aux gens. Souvent, ils le prennent pour un fou, mais il n'en a que faire, parce que lui, il fait ce qu'il aime, et ces gens qui le jugent avant même de le connaître n'influenceront jamais sa façon de se comporter et de partager avec tout le monde.

Malgré le fait qu'il soit loin d'être riche, il est généreux. Il n'aime pas être égoïste, et partage sans cesse tout ce qu'il a. Il est très gêné quand il ne propose pas ce qu'il a aux autres, mais est encore plus gêné quand les gens lui proposent quelque chose. Même si c'est la chose dont il souhaite le plus au monde actuellement, il refusera même. Il est très fier. Il veut toujours se montrer plutôt sur de lui, même s'il ne l'est pas trop dans certain moment à cause de toute les gaffes qu'il est capable de faire. Il ne veut pas être dépendant des autres -à part sa meilleure amie-, comme il ne voudrait pas que quelqu'un soit trop dépendant de lui parce qu'il a peur de lui attirer des problèmes à cause de sa maladresse légendaire.

Jung Hee est plutôt câlin. Il n'aime pas être seul, ni rester seul trop longtemps. Il cherchera toujours de la compagnie, même auprès des gens qu'il ne connait pas. Il est très sociable, et aime faire rire les gens pour les mettre à l'aise avec lui. Lorsqu'il sort dans les bars, il s'amuse souvent à draguer les mecs. Pas qu'il ait envie d'en ramener un chez lui, ça ne lui arrivera jamais, de faire ça. Parce qu'il a dit à tout le monde qu'il était gay, mais il ne l'était pas. Et malgré le fait qu'il était prêt à tout pour que son frère n'ait jamais honte de lui, et qu'il assume toujours ce qu'il était, il n'avait pas l'intention de coucher avec un homme ! Mais il s'amusait surtout à draguer les mecs, car il était toujours aussi étonné à chaque fois que les gens croyaient vraiment qu'il était gay. Et puis, il ne pensait jamais ce qu'il leur racontait, surtout lorsqu'il était tant amoureux.

Un Jung Hee amoureux, c'est un spécimen encore plus accablant et désespérant que le spécimen classique. S'il arrivait à tomber sur rien lorsqu'il est simplement dans son état normal, il arrive maintenant à se casser une jambe en descendant de son canapé. Même si cela fait maintenant longtemps qu'il ressent ces sentiments pour sa meilleure amie, il ne peux s'empêcher de les ressentir toujours aussi fort comme au premier jour. C'est un passionné, un romantique, offrant toujours des cadeaux - même s'ils ne sont pas vraiment adapté en général - et il n'hésite jamais à montrer ses vrais sentiments, mais ils sont toujours mal interprétés. Il est très fidèle, et de toute façon, il ne la voit qu'elle.
histoire
« non je veux pas ! » c'était une femme qui parlait, la voix essoufflée par une sorte d'effort, et un mélange de colère et de panique dans l'accentuation de ses mots. « tu ne pourras pas me forcer à y aller ! » On pu entendre un lourd soupire s'échapper d'une personne à ses côtés, avant qu'une voix masculine ne déclare, assez lasse. « on a pas trop le choix, chérie, allez viens. » Une plainte, comme un léger pleure signala l'abandon de la jeune femme. « pourquoi aujourd'hui ? » Elle se prit ensuite la tête dans les mains, sous un pouffement amusé de son mari qui la souleva pour l'emmener jusqu'à la voiture pour ainsi accélérer le mouvement. Avant de démarrer, il l'embrassant, murmurant contre ses lèvres : « on l'a tant attendu, mon amour, tu vas pas le retarder encore ! » Le nouveau gémissement qu'elle poussa fut couvert par le bruit du moteur, et ils disparurent de la devanture de la maison à toute vitesse.

Elle était en train de vivre les pires heures de sa vie, luttant pour le garder encore et encore à l'intérieur d'elle. « attendons demain je te dis » hurlait-elle à tout vas avec une grimace de douleur, le visage affreusement rouge et les cheveux collé contre son front transpirant. Une infirmière arriva à côté d'elle, prête à la déplacer pour l'emmener vers la salle de travail, mais la femme s'accrocha pour ne pas être emportée, ne voulant vraiment pas le faire aujourd'hui. « pas au-jour-d'hui » insista-t-elle encore une fois, mais l'infirmière se contenta de souffler avant de vraiment l'emporter, en ayant assez de l'avoir entendu hurler cela toute la journée, ça n'était pas non plus une catastrophe ! La jeune femme laissa tomber sa tête en arrière, épuisée, et pleurant, marmonnant à son mari un dernier : « je te hais » auquel il se contenta de répondre par un doux sourire, l'embrassant légèrement sur les lèvres.

Elle s'était endormie sur l'épaule de son mari couché à ses côtés dans le lit d'hôpital, un nouveau né au creux de ses bras, surveillé attentivement par l'homme. Il l'aimait déjà tant, ce petit être, même s'il était effrayé par ce qu'il pourrait se passer dans le futur, il l'aimait tant. Il avait peur de faire des erreurs, et savait d'avance qu'il en ferait des milliers, mais il avait la volonté de bien faire les choses. Il posa un regard doux sur les deux personnes qu'il aimait le plus au monde, avant de prendre le petit pour le poser dans son lit, ayant peur que la jeune mère fasse un mouvement brusque dans son sommeil. Il la borda, et lui embrassa le front tout en lui souhaitant un bon sommeil. Elle était tant épuisée, et il y avait de quoi. Il sortit de la pièce en fermant doucement la porte derrière lui, et sourit en regardant la date du jour. 29 février. Il n'aurait pas pu mieux tomber.

Le 29 février, c'était la date maudite, celle qui n'arrivait que tout les quatre ans. La date à laquelle aucun parent ne voulait voir naître son enfant. Mais pour le jeune homme, la situation était plutôt amusante. Il s'imaginait déjà dire à ses amis que son fils n'a qu'un ans alors qu'il en aurait déjà quatre, ou dire qu'il fêtait sa deuxième année alors qu'il entamait la huitième. Bien sûr, il se rendait compte que cela frustrait énormément sa femme, et que son fils n'aimerait pas avoir de vraie date d'anniversaire, mais pour l'instant, il avait envie de prendre la situation avec humeur, et ainsi d'en rire. Parce qu'après tout, il n'y avait pas de quoi en faire tout un plat, cela ne rendait sa naissance qu'encore plus unique !

✼ ✼ ✼

« JUNG HEE ! TU VIENS ICI TOUT DE SUITE » Un jeune garçon planqué dans sa chambre fut pris d'un énorme sursaut en entendant cette voix. Il se mit à paniquer, renversant tout ce qu'il avait auparavant dans ses mains ou qui était posé devant lui, avant de tomber de sa chaise en arrière, restant ainsi coincé dans cette position. La porte s'ouvrit, et une grimace gênée apparu sur son visage. Sa mère était la, dans le cadre de la porte, le regardant en soupirant, les mains sur ses hanches. « je m'en doutais que tu étais encore tombé. » Elle souffla encore une fois. Son fils était d'une maladresse surprenante, et elle en était encore étonnée à chaque fois. Elle passa sa main sur son tablier, le lissant, avant de la passer dans ses cheveux. « je suppose que c'est toi qui a cassé le vase, hein ? » Un sourire désolée du gamin, et elle avait compris.

Dans un élan de compassion, elle l'aida à se relever, ramassant ses affaires et remettant sa chaise droite. Elle se baissa pour pouvoir être au niveau de l'enfant, et lui caressa la tête. Elle ne pouvait pas le punir, elle savait qu'il n'avait vraiment pas fait exprès, et qu'il était très maladroit. Au début, elle avait voulu faire quelque chose. L'emmener voir un spécialiste, ou bien l'engueuler à chaque fois qu'il faisait tomber quelque chose, pour le rendre plus attentif et plus soigneux par rapport aux objets qu'il tenait en main ou dont il passait à côté, mais tout ce qu'elle avait obtenu en retour c'était des crises de paniques et des objets qui disparaissaient étrangement. Elle avait finit par abandonner, achetant seulement des objets qui ne risquaient pas de se casser trop facilement, ou les mettant alors très en hauteur pour ne pas qu'il puisse les atteindre mais cela la lassait un peu.

Cela la lassait un peu, parce que son fils était quand même né un 29 février, mais cela ne faisait que prouver qu'il était vraiment malchanceux dès la naissance. Malgré tout ça, elle était quand même fière de son fils. Parce que son fils était très gentil, et très à l'écoute de tout ce qu'on pouvait lui dire. Et c'était aussi un grand frère exceptionnel. Parce que même s'il n'avait que huit ans, il était vraiment très attentif envers son petit frère qu'il traitait comme la prunelle de ses yeux. Son petit frère, c'était tout pour lui. Il était seulement âgé de cinq ans, mais il passait son temps avec lui, jouant en sa compagnie, et même parfois, il était autorisé à lui donner à manger, sous l'oeil attentif d'un ou de ses parents - qui craignait une soudaine maladresse de sa part.


✼ ✼ ✼

« papa, maman... » L'adolescent était là, debout au milieu du salon, ses parents et son frère en face de lui, assis sur le canapé. Il se balançait nerveusement d'un pied à l'autre, torturant ses doigts en les pliant dans des positions qui semblaient impossibles. Il était paniqué, simplement paniqué à cause de ce qu'il avait l'intention de leur dire. Il savait qu'ils n'allaient pas bien le prendre, mais il ne faisait pas cela pour lui. « je suis gay. » Il avait lâché l'affaire, comme ça, sans rien ajouté, de toute façon, il n'aurait pas su quoi dire d'autre. Il n'était pas très doué pour les grands discours sans queue ni tête qu'on pouvait résumer en à peine quelques mots. Il voyait les yeux et les bouches grands ouverts face à lui, et avec un sourire gêné, il partit dans une autre pièce. S'ils avaient quelque chose à lui dire, ils l'appelleraient.

Il n'avait pas fait cela pour lui, à vrai dire, il n'était même pas gay. Mais il l'avait fait pour son petit frère qui lui, même s'il était trop jeune pour s'en rendre compte, l'était, c'était certain. Il ne savait pas vraiment comment il l'avait deviné, mais cela se sentait. Il y avait les regards qu'il lançait aux autres garçons, et parfois même sa façon d'agir était éloquente. Il était parfois si féminin qu'il se demandait comment ses parents faisaient pour ne pas avoir déjà deviné. Il se sentait tout de même un peu cruel de faire ça a ses parents, leur faire croire qu'ils avaient deux fils gays, c'est à dire leur casser leur rêve d'avoir un jour des petits enfants, mais il voulait juste que son frère n'ait jamais peur de dire à leur parents qu'il était gay, et qu'il assume toujours ce qu'il était réellement. Il voulait être là, à ses côtés, pour le soutenir, et même si les gens seront durs avec lui à l'avenir, il aurait quelqu'un sur qui se reposer.

Mais c'était quand même une grosse perte pour lui. Il ne pourra plus jamais draguer les jeunes filles comme il aimait tant le faire sans casser l'image que les autres avaient de lui comme gay. Et puis... le jour où il avouera la vérité à tout le monde, il se fera surement détester, puis engueuler pour avoir fait de la peine ou pour avoir menti, mais il assumerait les conséquences, parce que pour lui, il avait fait quelque chose de juste et de nécessaire, parce que son frère serait toujours la personne qui sera toujours là pour lui, et pour laquelle il sera toujours là, parce qu'il partageait le même sang, et la même histoire. Mais il avait d'autres gens à affronter, et d'autres gens tout aussi importants.


✼ ✼ ✼

« les gars, hee cheol, je suis gay. » surprise dans leurs yeux. Il n'en était pas étonné. Il n'avait jamais eu l'attitude de quelqu'un qui pourrait être gay, il n'avait même jamais regardé d'homme de cette façon, ni parlé d'homme de cette façon et il avait encore moins touché un homme en pensant de cette façon. Enfin. Ce qui l'avait le plus attristé, c'était les yeux de Hee Cheol. Il savait qu'elle avait des sentiments pour lui, mais ce n'était sûrement qu'une petite amourette de laquelle elle pourrait facilement se remettre. Pour détendre l'atmosphère, il fit un sourire un peu idiot comme il en avait tant l'habitude, et passa une main derrière la tête. « désolé de vous l'annoncé comme ça ! mais j'allais pas non plus vous faire tout un discours, vous vous seriez endormis avant d'avoir la fin ! »


✼ ✼ ✼

Il ne pensait qu'à elle. Il était obnubilé par elle, tout le temps, sans cesse. Jamais elle ne sortait de son esprit et il ne comprenait pas pourquoi. Il avait pourtant toujours été avec elle, depuis tout petit. Ils étaient voisins, il s'est toujours occupé d'elle. Mais peut être que c'est en se rappelant de la tristesse qu'il avait vu dans ses yeux lorsqu'il avait annoncé qu'il était gay qu'il avait finalement commencer à la voir comme une femme et non comme sa presque soeur ? C'était étrange, et il ne comprenait pas. Il avait de plus en plus envie d'être avec elle, et était devenu encore plus protecteur qu'il ne l'était avant envers elle, c'était à peine s'il ne la stalkait pas pour être sûr qu'elle aille bien. Mais il avait vite fini par comprendre. Il était tombé amoureux d'elle. De sa petite Hee Cheol.

✼ ✼ ✼

« MAMAN. » Un bruit de verre brisé raisonna dans la maison, et un léger oups s'en suivis. La précédemment appelé arriva dans la cuisine en soufflant, secouant légèrement la tête. « c'était pas la peine de casser un verre, j'allais venir tu sais. » Elle se baissa pour ramasser les débris, mais il la retint en lui expliquant qu'il le ferait. Elle lui lança un regard sceptique, en ajoutant qu'il ne ferait que se couper encore plus, et elle se rebaissa pour nettoyer le sol avant que quelqu'un - en l’occurrence son fils - ne se blesse. « je pars à séoul. » La femme se releva d'un coup, surprise, et regarda son fils avec des grands yeux. « mais... mais pourquoi ? tu ne te plais pas à la maison ? tu ne peux pas partir comme ça et abandonner ta pauvre mère ! » Il lui fit un petit sourire désolé. Pas qu'il ne se plaisait pas à la maison, au contraire.

Mais elle était partie, elle. Il savait qu'elle allait aller à Séoul. Il le savait depuis que le frère d'Hee Cheol y était partit. Et il savait qu'il allait partir à Séoul depuis qu'elle était partie. C'était comme ça. Il était bien trop dépendant d'elle pour lui permettre de le laisser loin d'elle. Il avait attendu un an, le temps qu'il finisse ses études, et maintenant qu'il les avait fini, il n'avait plus rien qui le retenait vraiment ici, à part sa famille. Alors il allait partir, pour la rejoindre, et la harceler, comme il avait l'habitude de le faire.

✼ ✼ ✼

Il la suivait partout, comme son chien, comme son esclave. Séoul ? ok. Yuheon ? Ok. Il ne savait pas vivre sans elle, il ne voulait pas la faire vivre sans lui. Il ne voulait pas qu'elle la quitte, qu'elle l'oublie, qu'elle refasse sa vie loin de lui. Il ne supportait pas l'idée qu'elle puisse l'abandonner, alors il la suivait. Elle pouvait l'insulter, le repousser, lui dire d'arrêter, mais jamais il ne le ferait. Elle était la prunelle de ses yeux, son diamant à protéger des autres. Il ne voulait pas se faire voler, elle était ce qu'il avait de plus précieux, ce qui avait le plus de valeur au monde. Il la surveillait, de loin de près, jamais ses yeux ne la quittait. Elle était trop fragile, trop seule pour qu'il ne songe un seul instant à la laisser partir loin de lui. Il soufflait, râlait parfois, pestait, mais jamais il ne la laisserait, peu importe ce qui pouvait arriver.


ton oxygène, ton air, ta façon de vivre et ta galère.
pseudo
janre tu veux savoir ?
âge
Sad tu le sais pas déjà ? tu me rends triste Sad
d'où viens-tu ?
beh oué, inventé, sorti droit de ma tête :
personnage inventé ?
Wu Ji Ho (Zico ; BLOCK B)
ton avatar
troOoOoooOoOoOow bo
ton avis
écrire ici si tu as un commentaire à ajouter.
autre chose ?

made by cateden


Dernière édition par Hwan Jung Hee le Sam 27 Juil - 16:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Niveau 1

Date d'inscription : 15/04/2013
Messages : 838
Avatar : Moon Jong Up
Pseudo : Madara

Emploi : Étudiant en droit


MessageSujet: Re: HWAN JUNG HEE △ and we dance all night to the best song ever !   Sam 27 Juil - 10:04

Bienvenueeeeeee  

_________________


✝️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 26/07/2013
Messages : 11
Avatar : Han SunHwa.
Pseudo : H2O.

Bloc note :
Me souvenir de faire la misère à Jung Hee, il doit payer cher pour sa traîtrise.

MessageSujet: Re: HWAN JUNG HEE △ and we dance all night to the best song ever !   Sam 27 Juil - 10:35

tu sais je t'apprécie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fou du roi

DC : Yi Su wei
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 425
Avatar : Lee Joon
Pseudo : Oignivore

Emploi : Patron du cat's eyes, et chasseur d'énergie à pleins temps.

Bloc note : “L'univers est un entrelas de forces. La voie du marchombre sinue entre ces forces et le marchombre se rit d'elles. Invisibles, il les voit. Impalpable, il les sent. Immatérielles, il les touche. Le vent est une de ces forces.



Puissance enivrante, douceur exaltante, soleil de mes nuits, fleure de printemps.

Oh my fucking god. , i'm a girl.

MessageSujet: Re: HWAN JUNG HEE △ and we dance all night to the best song ever !   Sam 27 Juil - 11:06

Jung hee bébé d'amour que y'aime

_________________
Forgiveness.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chikibang.tumblr.com/
avatar


Date d'inscription : 09/06/2013
Messages : 41
Avatar : Ham Eunjung ► T-ara
Pseudo : Moggie, Nateba


MessageSujet: Re: HWAN JUNG HEE △ and we dance all night to the best song ever !   Sam 27 Juil - 12:22

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche :)~.
Très bon choix d'avatar !

_________________
    Don't let me alone.

    On dirait que je t'ai trop aimé pour t'oublier. Je t'attends toujours.
    On dirait que le temps qu'on a passé ensemble s'est arrêté
    J'ai l'impression que tu es à mes côtés
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

suprématie

DC : Zhao Baojin
Date d'inscription : 14/04/2013
Messages : 1289
Avatar : jay park
Pseudo : cateden

Emploi : éducateur à la protection judiciaire de la jeunesse

Bloc note :

MessageSujet: Re: HWAN JUNG HEE △ and we dance all night to the best song ever !   Sam 27 Juil - 16:35


félicitation !

tu es validé !

Tu es maintenant un simin, un citoyen de Yuheon. Toi qui vis dans ces rues, tu dois sûrement avoir des amis, et bien retrouve les en créant ta fiche de lien. va aussi te chercher un logement pour ne pas finir dans la rue. si tu as des suggestions, ou des demandes, fait nous en part ici. Le flood ainsi que les jeux te sont à présent ouvert !
Et maintenant, amuse toi bien !

made by eden

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: HWAN JUNG HEE △ and we dance all night to the best song ever !   

Revenir en haut Aller en bas
 

HWAN JUNG HEE △ and we dance all night to the best song ever !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
veneficia felis :: 
veneficia felis
 :: présentation :: membres validés :: simin
-