AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Thé de souvenirs et sucre de vérité [PV]


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité


MessageSujet: Thé de souvenirs et sucre de vérité [PV]   Mar 16 Avr - 18:33

Thé de souvenirs et sucre de vérité


Depuis quelques années, Sun Hwa était constamment pressé… Il ne comprenait pas trop pourquoi… Son esprit était sous pression. Oh, bien sûre, pas la même pression que dans son enfance, mais c’était une pression tout de même ! Il avait l’impression d’avoir avalé tout rond un chronomètre et que le tick-tack de celui-ci résonnait dans tout son corps, inlassablement, entêtant,… au point que cela pouvait le rendre fou lorsque la fatigue – autant mentale que physique – l’emportait. Il savait bien ce qu’était ce chronomètre ! Oh oui, il le savait trop bien ! Mais savoir ce que c’était ne voulait pas dire qu’il comprenait tout. Il se demandait pourquoi lui. Pourquoi pas quelqu’un d’autre. Pourquoi cette foutue malédiction existait ?! Il ne voulait absolument pas se transformer en chat… Il s’était déjà maintes fois demander si la transformation complète était vraiment possible ! N’était-ce pas une simple blague pour faire peur aux Koyangis pour qu’ils bougent un peu les fesses ?! Non, cela ne pouvait pas être ça, n’est-ce pas ? Il avait bien senti l’évolution de son corps… Son addiction au lait, pour commencer… puis aux poissons et à la volaille… et de plus en plus, lorsqu’il ne se contrôlait pas, ses oreilles et sa queue apparaissaient comme par magie. Oh, attendez, on peut peut-être appeler cela de la magie, tout compte fait.

Il passa la main dans ses cheveux et se frotta le crâne. Pile là où sortait son oreille droite habituellement. Cela ne pouvait pas être entièrement une farce. Ou alors il était cinglé. Car lorsque ses oreilles et sa queue sortaient, en les touchant, il sentait bien que cela faisait définitivement parties de lui. Et puis, cela faisait bientôt deux ans qu’il vivait cette transformation physique, il avait déjà eu le temps de retourner la chose dans tous les sens et les réponses n’étaient pas venues… Alors autant laisser cela de côté et chercher un hypothétique Gusok, non ? Ce n’était pas comme s’il avait du temps à perdre ! Le tick-tack était là, au fond de lui. Il ne pourrait pas y échapper.

Bon… espérons juste que ces attributs félins resteraient cachés tout l’après-midi ! Il allait rester en public un certain temps alors… il n’avait plus qu’à croiser les doigts ! Déjà qu’avant tout cela, il n’aimait pas vraiment sortir dans les endroits publics… entourés d’inconnus… imaginez maintenant qu’il a quelque chose d’incontrôlable à caché ! Il avait gagné le gros lot ! C’est certain ! Bon, il fallait qu’il se calme. Il avait bien remarqué depuis le temps que c’est lorsqu’il perdait son sang froid que tout arrivait… Il prit une profonde respiration. Tout ce qu’il avait à faire, c’était attendre Yeo Reum dans cet air de jeux…

Cela lui avait fait atrocement bizarre de le croiser brusquement dans la ville… Trois ans. Déjà ! Et dire qu’ils ne s’étaient pas croisés avant ce jour ! Pourtant, la ville n’est pas si immense que cela ! Enfin… peut-être que c’était de la faute à Sun Hwa… il n’est jamais sorti beaucoup vu qu’il n’aime pas la foule… et cela s’est aggravé depuis sa « malédiction »… Il profitait de sortir lorsqu’il y avait le moins de monde possible dans les rues ! Enfin bon… Yeo Reum lui avait donné rendez-vous ici…

Cela lui rappelait pleins de choses ! Il se souvenait que Yeo Reum et son frère venaient ici avant, après l’école ! Jae Hwa s’échappait de ses études forcées par leurs parents pour venir retrouver son ami… Sun l’enviait. Terriblement. Tout comme il enviait ce fameux ami qui lui volait son frère en quelques sortes ! Avec leur trois ans de différences, Jae n’avait pas l’habitude de jouer avec lui… Alors en général, il sortait lui aussi en douce pour suivre son hyung… et tenter de rejoindre leurs jeux. Souvent, il se faisait rejeter par son aîné, très jaloux de devoir partager son ami. Enfin, tout cela était bien loin aujourd’hui ! Jae n’était plus là.

Comment allait-il expliquer tout cela à Yeo Reum ? Il se sentait coupable de ne pas avoir « protégé » son frère de tout ça… Ils auraient dû fugué avant tout ça ! Après tout cela, lui, avait réussit à réunir le courage pour s’enfuir. Mais c’était déjà trop tard. Ses parents avaient déjà réussit à avoir son frère… Il soupira… Il ne voulait rien caché à Yeo Reum. Il lui devait au moins ça… la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Niveau 1

Date d'inscription : 15/04/2013
Messages : 838
Avatar : Moon Jong Up
Pseudo : Madara

Emploi : Étudiant en droit


MessageSujet: Re: Thé de souvenirs et sucre de vérité [PV]   Mer 17 Avr - 8:40



Yeo Reum descendit les escaliers en portant à bout de bras le bac de linge sale. Sa mère avait exigé qu’aujourd’hui il soit chargé des tâches ménagères ! Fort heureusement, comme sa soeur dormait sur le canapé, il pouvait tricher un petit peu. Il avait déjà passé l’aspirateur, la serpillière, fait la vaisselle, nettoyé les carreaux, fait les lits... Avec un petit coup de main qu’il qualifierait de ‘rapide’, il avait bientôt fini. En effet, Yeo Reum disposait d’une capacité un peu hors normes : il se déplaçait et bougeait relativement vite. Il gagnait ainsi un temps précieux. Et aujourd’hui il le fallait plus que d’habitude, car il avait rendez-vous.

Trois ans auparavant, Jae Hwa, qu’il qualifiait être comme son meilleur ami, cela avec lequel il passait son temps et faisait les quatre cents coups, avait subitement disparu. Sa famille n’avait jamais donné la moindre information et elle s’était elle aussi volatilisée. Il avait tout fait pour les retrouver, sans trop de succès. Cependant, la semaine dernière, il avait croisé par un heureux hasard le frère cadet de son ami, Sun Hwa, auquel il avait donné rendez-vous cet après midi. Il espérait avoir des réponses à ses questions et aussi, pensait-il avec espoir, revoir Jae Hwa.
Alors Yeo Reum s’activait encore plus. Il fonça mettre la machine à laver en route et faire le repassage du linge propre. Il manqua de se brûler - il ne maîtrisait pas complètement sa capacité et faisait de nombreuses gaffes. Il songea à sa dernière chute et massa son poignet droit, cassé et actuellement dans le plâtre.

Hop, il avait terminé ses corvées. Il s’empressa de monter à l’étage de la grande maison pour se changer et s’arranger un peu. Il coiffa avec soin ses cheveux décolorés puis sauta dans ses baskets. Il caressa ses chats un à un avant de sortir de sa chambre et aller au-dehors.
Une demi-heure plus tard, il était à destination. Il avait choisi avec lieu de rendez-vous l’aire de jeux du quartier de Sunam. Des années auparavant, c’est ici qu’il venait avec Jae Hwa, ils y passaient des heures et des heures. Le jeune homme se dirigea vers la balançoire et grimpa dessus pour pouvoir se balancer debout. Ainsi, il pouvait guetter Sun Hwa.

Il le repéra un peu plus loin et le héla en agitant une main.
« Sun Hwa ! »
Yeo Reum tomba de la balançoire mais se releva aussitôt en marmonnant des choses sur son poignet cassé. Il courut vers le frère de son ami disparu et se planta devant lui, les mains sur les hanches.
« Viens, on va s’asseoir pour discuter. »
Il désigna les animaux à bascule et choisit le cheval pour s’installer. Il remuait dessus pour aller d’avant en arrière, tout en ayant l’air de réfléchir.
« Je ne comprends pas. Ces années d’absence, de silence. Et où est Jae Hwa ? Que je lui tire les oreilles ! Il faut m’expliquer. Tu me dois bien ça. Ça fait trois ans maintenant ! », fit-il en fixant Sun Hwa droit dans les yeux.

_________________


✝️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Thé de souvenirs et sucre de vérité [PV]   Ven 19 Avr - 22:35

    Il sursauta légèrement lorsqu’il entendit son nom. Il regarda autour de lui, ne comprenant pas d’où venait le son, puis il se retrouva avec Yeo Reum devant lui. Il lui sourit, automatiquement. Un grand sourire. Finalement, cela faisait vraiment du bien de le revoir… même si ce qui les attendait n’était une partie de plaisir, même si au fond de lui, une lame s’enfonçait en réalisant que son frère devrait être aussi là, avec eux, à parler du temps où ils étaient enfants…

    Il suivit bien sagement le plus âgé jusqu’aux jeux pour enfants. Bah, cela ne pouvait que lui faire du bien de retomber en enfance ! Ce n’était pas comme il faisait souvent ce genre de choses ! Il s’assit sur un mobile de moto. Wouhaaa ! C’est fou comme cela faisait longtemps ! La preuve, il a faillit se vautrer lamentablement. Il se redressa un peu et se tourna dans la direction de l’autre. Il se mordit la lèvre en entendant Yeo Reum… Oui… Cela faisait maintenant trois ans. De silence. Lui aussi aimerait bien avoir l’occasion de tirer les oreilles à son frère ! Même de l’emmerder comme avant en le collant excessivement, comme n’importe quel petit frère chiant… Mais… il savait que Jae Hwa ne serait pas en état de répondre comme d’habitude. Il n’était plus que l’ombre de lui-même aujourd’hui… Juste vide… Sun Hwa ne pourrait jamais pardonner à ses parents de l’avoir poussé à bout jusqu’il arrive à cet extrême.

    « Ouais… j’aurais dû te contacter avant… bien avant… t’avais le droit de savoir pour Jae, toi plus que n’importe qui ! »

    Il se sentait mal, atrocement honteux. Il aurait au moins pu avertir Yeo… Il savait où il habitait, il avait son numéro,… Il n’avait vraiment aucune excuse. Si Jae était dans son état habituel, il aurait voulu que Yeo Reum vienne le voir, ou au moins, sache ce qui s’était passé. Sun Hwa avait l’impression d’avoir trahi la mémoire de son frère… C’était étrange ! Pourtant, ce n’était pas comme si son aîné était mort ! Quoi que… il n’était plus le même… Et même si les années avaient passer, il doutait qu’un jour son frère ne revienne vraiment à lui. C’était un sentiment atroce qui le hantait. Une torture. Il se sentait tellement heureux que son frère ne soit pas mort ! Mais… en même temps… il n’était plus lui… il ne vivait plus réellement. Il se demandait si l’hôpital cherchait vraiment à le soigner… Il avait l’impression qu’il était juste là-bas pour manger, boire et dormir. Il avait beau chercher, il ne savait pas comment aider son frère. Peut-être que Yeo Reum avait une solution ? Ou peut-être que si Jae le voyait… cela l’aider ait ? Il espérait.

    « Nos parents… l’ont rendu fou… Il a craqué… »

    Ils auraient aimé que Yeo Reum et Jae Hwa aient le droit à de belles retrouvailles, comme n’importe quels amis d’enfance, qu’ils reparlent de leurs jeux d’enfants et des filles sur lesquels ils avaient craqués… Mais Jae n’avait pas eu la force de tenir jusqu’à là. Sun se sentait abandonné par son frère... Il l’a laissé seul avec ses parents. Ouais, il se sentait horrible de penser ça mais lorsqu’il a « craqué », toute l’attention malsaine des parents – jusqu’à présent divisée par deux – s’était détournée sur lui. « Il est à l’hôpital psychiatrique. Depuis trois ans. » La bombe était lâchée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Niveau 1

Date d'inscription : 15/04/2013
Messages : 838
Avatar : Moon Jong Up
Pseudo : Madara

Emploi : Étudiant en droit


MessageSujet: Re: Thé de souvenirs et sucre de vérité [PV]   Lun 22 Avr - 17:45



Yeo Reum continuait de se balancer d’avant en arrière. Il avait sorti une sucette de sa poche et l’avait enfoncé dans sa bouche. Sa langue devenait bleue au fur et à mesure qu’il la consommait. En même temps, il fixait Sunhwa d’un regard intense, pénétrant, comme s’il voulait aller au plus profond de lui, connaître tous ses secrets. Il voulait surtout avoir des réponses à des questions.

Sunhwa semblait receler tant de douleur. Cela éveillait les sens de Yeo Reum, qui commençait sérieusement à douter que tout était plus grave qu’il ne pensait. Que s’était-il passé, qui puisse autant toucher le jeune homme, qui puisse faire disparaître une famille pendant des années, qui puisse faire refuser de donner des nouvelles pendant autant de temps ? C’était clair, quelque chose de pas clair se tramait.
Yeo Reum écouta Sunhwa faire son mea culpa sur le fait qu’il aurait dû le contacter avant. Ça c’était sûr ! Mais visiblement quelque chose l’avait poussé à ne pas le faire. Une raison très importante. Les yeux du blond se plissèrent sous une subite inquiétude. Non... Jaehwa ne pouvait pas être définitivement parti, n’est ce pas ? C’était une blague, une simple idée qui lui passait par la tête ?

« ... Qu... Qu’est ce que tu veux dire par là ? »

Ce n’était pas dans les habitudes de Yeo Reum de bégayer, ce qui prouvait à quel point il était troublé. Pourtant il continuait de sourire, gardant son irréductible contenance, son ‘happy mood’ habituelle.
Sunhwa reprit la parole. Yeo Reum, entendant ces mots, resta cette fois-ci complètement bloqué. Ses petits yeux s’étaient écarquillés. Comme il ne disait rien, ce fut probablement pourquoi Sunhwa précisa que Jaehwa était à l’hôpital psychiatrique depuis trois ans.

Et voilà.

Des années de recherche pour entendre cette terrible vérité. Yeo Reum en était soufflé, il ne s’en serait jamais douté. Jaehwa était quelqu’un de fort. Comment avait-il pu en arriver à ce point ? Le jeune homme sauta de son jouet et fila se planter devant Sunhwa.

« Comment ? C’est impossible... Jaehwa était fort, il avait la joie de vivre, il avait tout pour lui... Ce sont tes parents ? Pourquoi ont-ils fait ça ? POURQUOI ? Réponds-moi avant que je prenne ton adresse et que j’aille leur faire la peau ! »

Yeo Reum n’était pas quelqu’un de violent. Mais son sourire avait disparu, remplacé par une onde de souffrance. La disparition de Jaehwa l’avait tellement touché. Il jeta sa sucette au loin et donna un coup de pied dans la toupie à côté d’eux.

« C’est pas possible... Non... Je veux le voir... »

_________________


✝️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Thé de souvenirs et sucre de vérité [PV]   Dim 28 Avr - 20:22

Ça y est. La bombe était lancée… Il n’y avait plus qu’à constater les dégâts, n’est-ce pas ? Enfin, tout n’était pas encore dit. Malheureusement, les mauvaises nouvelles ne s’arrêtaient pas là… même s’il n’était pas sûr d’avoir la force de continuer dans le sujet… Mais Yeo Reum avait le droit de savoir, non ? Il lui devait au moins ça…

« Je sais pas… je sais pas ce qui s’est passé… Moi aussi je pensais que Jae était fort… Mais… apparemment, pas assez fort pour résister à mes parents… »

Il se tût. Il se sentait terriblement honteux. Il n’avait pas vu les signes d’alertes de son frère… Il devait forcément il y en avoir eu, non ? Tout le monde a des signes avant-coureurs avant ce… genre de choses ! Vous ne pensez pas ?! Okay, Jae Hwa ne lui a jamais fait part de ses petits tracas et de ses secrets. Il était plutôt du genre à tout garder pour lui. Et il a toujours vu Sun Hwa comme un petit frère chiant… qu’il devait protéger de tous les problèmes… et de las folie de leurs parents. Mais cela n’empêchait pas à Sun de s’en vouloir. Il aurait dû voir ! Il aurait dû comprendre que quelque chose clochait ! Que le sourire de Jae n’était plus qu’une grimace ! Que son « laisse-moi tranquille, je dois étudier ! » n’était qu’un appel au secours… Mais il n’avait rien compris. Il était trop occupé à s’entraîner au violon, paraître exemplaire aux yeux de ses parents pour mieux les fuir… Il n’avait rien vu. Il avait été un gros égoïste. Pas capable d’offrir deux minutes d’attention à son frère pour voir que cela n’allait pas. Que cela n’allait plus… qu’il craquait… seul… désespérément seul.

Si… s’il avait vu… s’il avait été là pour son frère… est-ce que cela aurait changé quelque chose ? Est-ce qu’il aurait pu faire quelque chose ? Non… il n’en avait certainement pas le pouvoir. Il n’était pas si puissant, si influent. C’était lui qui courbait le plus l’échine devant leurs parents, alors comment pouvait-il défendre son frère aîné face à eux ?! Il était faible.

« J’ai… fugué il y a des années. Je sais même pas si mes parents sont encore dans cette ville… Mais… je sais que c’est eux qui ont la « garde » de Jae… Ils ont dit aux docteurs que j’avais une mauvaise influence sur lui… que je tirais vers le fond… Je n’ai plus le droit de le voir. Ça fait bientôt trois ans que je l’ai plus vu. »

Il se sentait mal. Il était un frère atroce. Il avait abandonné son frère, rien de moins. Il n’avait même pas essayé de parler à leurs parents pour les convaincre de le laisser le voir… ou même d’aller voir Jae en cachette ! Il était lâche. Il avait peur de leurs parents à un point ! Encore plus maintenant d’avoir vu de quoi ils étaient capables avec son frère !

« Tu crois qu’il m’en veut… de l’avoir abandonné ? »

Il releva les yeux vers Yeo Reum en disant cela. Après tout, c’était lui qui le connaissait le mieux ! Enfin… en tout cas… avant… ça… il y a trois ans. C’est peut-être très égoïste de dire cela mais… Jae Hwa lui manquait énormément. Même avec NAM Jae Hwa, qui était devenu son « Hyung », il sentait qui lui manquait son « vrai » grand-frère.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Thé de souvenirs et sucre de vérité [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thé de souvenirs et sucre de vérité [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Perte des points en dextérité après Up
» Sucre parfumé
» Canne à sucre : une filière à redynamiser
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
veneficia felis :: 
la fin
 :: les anciens rps
-